NON AU PARC ÉOLIEN DE LA PERCHE, OUI AU DIALOGUE ET AUX SOLUTIONS ALTERNATIVES !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Non au parc éolien de La Perche, oui au dialogue et à la recherche de solutions alternatives !

La commune de La Perche a déposé auprès des services de l’Etat un projet pour la construction d’un parc éolien. Le projet continue à avancer à bon rythme, dans le silence du confinement.

Le plateau de la Perche forme une sorte de saillie au cœur de la vallée du Cher, dans son parcours entre Montluçon au sud et Saint Amand Montrond au nord.

C’est un lieu particulièrement privilégié :

  • Important couloir migratoire pour de très nombreuses espèces, notamment la grue cendrée
  • Aire de nidification privilégiée, naguère de la petite outarde et aujourd’hui de l’Œdicnème criard, espèce protégée
  • Zone archéologique de 1er plan avec la découverte récente de vestiges préhistoriques (haches et outils), la présence d’un tronçon de voie romaine Nord-Sud et d’une villa d’époque gallo-romaine qui n’a encore jamais fait l’objet de prospection
  • Proximité immédiate avec le château d’Ainay-le-Vieil
  • Présence d’eaux souterraines de qualité
  • Chemins de randonnée


Aujourd’hui, ce lieu est menacé ainsi que tous les hameaux alentours, par ce projet de parc éolien industriel qui apporte avec lui :

  • Nuisances visuelles et sonores
  • Effet stroboscopique (coupure des rayons du soleil par la rotation des pales)
  • Pollution lumineuse
  • Dégradation de la faune et de la flore
  • Défiguration des paysages
  • Destruction du bocage
  • Infrasons
  • Assèchement des terres en aval des machines, notamment présence d’un verger conservatoire familial d’espèces anciennes et parfois rares, le tout situé à quelques centaines de mètres
  • Surmortalité des chauves-souris par percussions directes avec les pales ou par barotraumatisme (compression des organes internes conduisant à la mort)
  • Impacts sur les animaux d’élevage
  • Impacts touristiques
  • Création d’une friche industrielle dans 20 ans
  • Fortes tensions et division parmi les habitants
  • Dévalorisation des propriétés et appauvrissement général notamment par perte de valeur du foncier bâti (maisons etc…), voire non bâti

Nous pensons que nos territoires ruraux valent beaucoup mieux et que des alternatives existent pour réussir la transition énergétique et la mise en valeur du Boischaut sud, sans que ce dernier ne soit défiguré pour des dizaines d’années.

Nous vous remercions de signer notre pétition pour manifester votre opposition à ce projet. Votre soutien moral et/ou matériel nous sera très précieux et démontrera la volonté réelle des habitants de ne pas voir leur environnement quotidien dénaturé pour très longtemps.

Nous vous invitons à suivre l’actualité du projet sur le site www.stopeolienberry.fr ou sur la page facebook : Asso Adelcel | Facebook

Pour contacter l’association : info@adelcel.fr, 02 42 11 00 05

Un collectif de citoyens des communes de La Perche, Ainay-le-Vieil et La Celette



Jérôme compte sur vous aujourd'hui

Jérôme LEGRAIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Le préfet du Cher, M. Jean-Christophe BOUVIER: NON AU PARC ÉOLIEN DE LA PERCHE, OUI AU DIALOGUE ET AUX SOLUTIONS ALTERNATIVES !”. Rejoignez Jérôme et 1 094 signataires.