Macron, dégage !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Françaises, Français !

Le dictateur est devenu un obstacle criant à la défense élémentaire d’une politique de gauche, il s’en est pris en quelques semaines aux 35 h de tous les salariés, a permis la multiplication des CDD pour les jeunes, et le voilà qui propose de mettre fin aux statuts des salariés du privé comme du public. Il trace, en fait, la voie d’une « société sans statut » : alignement vers le bas pour tous, flexibilité généralisée. Faut-il énumérer, outre les 308 articles de sa loi de déréglementation libérale tout azimut, les plus notables de ses provocations contre la gauche : expliquant que « son job n’est pas de défendre les emplois existants »
affirmant que « les Britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher »
« le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés » dit-il en Allemagne en vantant les lois Schröder-Hartz
« la France est en manque d’un roi », écrit-il en philosophant dans la revue des « Deux Mondes »
il qualifie ceux qui s’opposent à sa loi au sein du PS de « foyer infectieux » ses sorties contre le CDI, contre le droit protecteur des licenciements…
ses dernières sortie brutale contre le statut de la Fonction publique

Le projet de la construction d'un aéroport dans la commune Notre-Dame-des-Landes qui à était abandonné finalement grâce aux combat des habitants

La hausse des dépenses publiques

Le nouveau contrôle technique

Inciter le peuple à changer les anciennes voitures contre les moins polluantes d'occasion où circulait en 100% électrique alors que c'est plus polluant plus que le diesel et l'essence c'est construit avec des matériaux rare qui viennent de Chine et d'Amérique du Sud

Doubler la prime à la conversion 

Appliquer les 80 km/h sur routes secondaires pour remplir les caisses de l'état

L'augmentation du Gazole, continuer à augmenter les taxes sur le gazole

Bloquée la loi handicap LR sur l'inclusion des élèves en situation de handicap ait été rejetée par LREM sans vote en séance publique.

Il veut réformer les retraites. Il souhaite instaurer un nouveau système universel où la retraite serait calculée de la même manière quel que soit le régime. Explications sur la réforme des retraites 2018 - 2019 que le gouvernement compte mettre en oeuvre. Il a divisé le pays

Ensuite le député de la France Insoumise François Ruffin a annoncé à l'assemblée nationale que les 10% les plus pauvres perdent 337 euros par an, quand les 10% les plus riches gagnent 1193 euros par an

La réforme de la SNCF

Le fisc va détecter les fraudeurs sur Facebook pour les impôts

Et pour finir les CRS ont blessés des gilets jaunes pendant les manifestations 

STOP, STOP STOP ! Des ministres ont été écartés pour bien moins que cela ! Il y a eu la démission du Ministre de L'écologie Nicolas Hulot, l'affaire Benalla, ce n’est pas supportable d’avoir des mises au point modérées, ou pire, des « je le soutiendrai jusqu’au bout ». Si l’on veut sauver la France du désastre, il faut la sauver du dictateur. Si l’on veut l’unité. Nous appelons à ce qu’il soit explusé. Ce serait LE SIGNAL POSITIF, indispensable, pour « changer de cap », revenir à des positions saines et unitaires pour toute la gauche. Il est grand temps de passée à la VIème république.

Sauvons notre pays !



Anthony compte sur vous aujourd'hui

Anthony OLIVEIRA a besoin de votre aide pour sa pétition “Le peuple: Macron, dégage !”. Rejoignez Anthony et 701 signataires.