RDC :Aux Présidents D. TRUMP et E. MACRON, appel pour le départ immédiat de Joseph Kabila

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


La République Démocratique du Congo est un pays à multiples enjeux stratégiques. Aujourd'hui, il est l'unique à regorger en grande réserve les métaux stratégiques du 21 ème siècle : cobalt, coltan...

L'on se souviendra que c'est grâce à ce grand éléphant africain, le Congo-Belge à l'époque, que les États-Unis d'Amérique ont pu réaliser le grand rêve du projet Manatan, les bombardements de Nagasaki et de Hiroshima à l'aide de l'Uranium et du Plutonium venus du Congo. 

À ce jour, ce grand pays sombre dans une situation difficile, à la suite d'un parvenu, Joseph Kabila, devenu fin mandat depuis 2016, mais qui s'accroche de force au pouvoir afin de saper tous les efforts des dernières décennies. La Communauté internationale laissera-t-elle tomber le Congo ? Non, c'est un pays des enjeux. Souvenez-vous que si la Corée du Nord est aujourd'hui menaçante à l'égard de la Sécurité internationale c'est parce que Joseph Kabila et sa bande  ont  trafiqué illégalement de l'Uranium et du Plutonium à Pyangyong, tout le monde est censé le savoir en échange des instructions militaires et de financement secret. Joseph Kabila est donc un danger pour la Communauté internationale. Alors, est-il vraiment plus fort que lesPeuples des Nations Unies ? 

Joseph Kabila est à la base de génocide des congolais à l'Est de la RDC, au Kasaï et partout ailleurs, l'ambassadrice des États-Unis au Conseil de Sécurité, Madame Nikki Haley, en connaît bien la teneur. 

Pour ne pas tergiverser, nous, Peuple congolais, partout nous nous  retrouvons au monde, mais ayant notre coeur à Kinshasa,  avons décidé de vous saisir par voie de cette pétition afin de mettre fin immédiatement à la comédie macabre de Joseph  Kabila et de sa bande, sauver la démocratie congolaise à travers une courte transition de 7 à 8 d'ici le mois de mars 2018, pour les bonnes élections à la fin 2018. 

Que le Conseil de Sécurité, au nom des Peuples des Nations Unies, prenne une mesure urgente évinçant ainsi l'illégitime Joseph Kabila ;  que nos pays amis notamment la Belgique, les États-Unis d'Amérique, la France, la Russie, la Chine, le Royaume Uni, l'Allemagne et d'autres mettent les troupes à la disposition urgente de la Monusco ;  que la classe politique trouve une personnalité de la société civile pour conduire la période. 

Le Peuple congolais compte sur vous et protégera vos intérêts. 

Kinshasa, le 15 janvier 2018