Pétition fermée
Adressée à Le Parti Socialiste

François Hollande et Manuel Valls ne sont plus de gauche. Votons leur exclusion du PS

40
signataires

Il existe un peuple de gauche.

Il est multiple, bagarreur, indépendant, frondeur mais il partage des fondamentaux, une idéologie.

Ce peuple, encarté, syndiqué, ou issu de la société civile la plus variée, espère, souhaite, se bat pour un partage des richesses et du travail, un rééquilibre des chances entre les plus favorisés et les plus faibles, pour faire reculer le racisme et les idées reçues, diffuser l'intelligence, les savoirs et la culture, protéger l'environnement, notre bien commun.

Il existe un peuple pour qui l'argent n'est pas une valeur, un peuple qui souhaite vivre dans une société cohérente et apaisée, une société humaine et juste.

Après le quinquennat de Nicolas Sarkozy marqué par un ultralibéralisme et l'ouverture des portes du pouvoir aux idées les plus archaïques, les plus violentes et les plus bêtes de l'extrême-droite, le peuple de gauche s'est tourné, en tentant de se convaincre que cette fois, ce serait la bonne, vers François Hollande et le Parti socialiste  au second tour des élections présidentielles de 2012.

 Et depuis, jour après jour, réforme après réforme, François Hollande, "l'ennemi de la finance", est devenu l'ami du Medef.

Avec le pacte de responsabilité, la déchéance de nationalité, l'état d'urgence abusif, la loi Macron, la  nouvelle loi El Khomri et, au moment où ces lignes sont écrites, le nouveau développement des gaz de schiste et la prolongation d'exploitation de centrales nucléaires hors d'âge et prêtes à nous sauter au visage, François Hollande a trahi ses promesses, son parti, ses électeurs, toute la gauche française et son pays.

Comble de l'ironie, dans sa bouche, ceux qui respectent leur engagements deviennent des "frondeurs" et ceux qui revendiquent leurs idéaux "tirent dans leur camp".

Un camp, ce n'est pas un nom, un fanion ou un visage.

Un camp, c'est un idéal, un but, un projet de vie et de société. 

François Hollande a atteint le pouvoir au nom du Parti socialiste et il a réussi le tour de force, une fois au sommet de l'Etat, de réduire en miettes sa famille politique et de la piétiner. Son histoire, ses traditions, ses lignes de forces… tout y est passé. Les éclats de ce carnage sur le "parti de gouvernement de la gauche", discréditent et balafrent toute la gauche française.  

Il appartient aujourd'hui à cette gauche de faire son autocritique et de se réinventer.

Mais il revient au Parti socialiste, principal responsable de ce désastre, de se positionner. Représente-t-il encore une force de gauche ?

En tant que membres du peuple de gauche, nous demandons au Parti socialiste de prendre ses distances avec le Président de la République et son Premier ministre et de clarifier sa situation, conformément à ses statuts, en excluant de ses rangs tous les membres du gouvernement encartés pour "actes ou conduites de nature à porter gravement préjudice au parti" (article 4.4.2.3 des statuts du Parti socialiste).

Cette pétition a été remise à:
  • Le Parti Socialiste

    Musella HUGO a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 40 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Musella compte sur vous aujourd'hui

    Musella HUGO a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Parti Socialiste: François Hollande et Manuel Valls ne sont plus de gauche. Votons leur exclusion du PS”. Rejoignez Musella et 39 signataires.