Cime'Terre. On ne peut plus se taire, il nous faut des cimetières !

Cime'Terre. On ne peut plus se taire, il nous faut des cimetières !

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Cime'Terre ! On ne peut plus se taire, il nous faut des cimetières.

Avant l'épidémie du coronavirus, la mort, on en parlait pas vraiment, à croire qu'elle touchait uniquement les pays en guerre, les pays "en développements". Maintenant que la mort, fait des ravages en Europe. Maintenant que la mort a passé nos frontières et s'est installée en France, en Belgique, en Espagne, et se propage un peu partout avec le Covid 19, elle fait partie de notre quotidien, de toute nos attentions.

Ce sont dans ces moments, ou nous sommes touchés, que nous nous sentons tous concernés !

1. C'est pourquoi, il est temps d'agir. 

Les rapatriements, pour beaucoup de pays sont devenus impossible, les frontières sont fermées, les meilleures solutions qui s'offrent à nous, sont d'enterrer nos défunts ici, en France, en Belgique, en Europe, la ou la personne décède.

La communauté musulmane, de France et de Belgique, font faces au même problème, les places dans les cimetières se remplissent rapidement, soudain, nous nous rendons comptes que les places se font rares, n'existent pas ou que certaines parcelles ne sont tout simplement pas appropriées (mauvaise direction de la tombe "pas vers la Mecque", ou la parcelle dédiée n'est pas vierge "ce qui veut dire que d'autres défunts, non musulmans en autre, ont étés enterrés il y a de nombreuses années et déterrés par la suite"). Ce sont des exemples concrets que nous rencontrons avec des cimetières de nos jours, en 2020, en France et en Belgique.

2. Enterrement sur place ou à emporter ?!

Ce que nous appliquons dans les fast-food, ne peut s'appliquer à la mort. C'est pourquoi, nous devons agir, comment pouvons nous vouloir pour notre vie, un lieu que nous ne voulons pas pour notre mort ? Que ce soit en France ou au Maghreb, rien ne change, la terre appartient au même Créateur et aucun texte religieux impose un enterrement d'un musulman dans un pays musulman. Si c'était le cas, cela devrait s'appliquer pour tous les musulmans, notamment les français et belges reconvertis à l'islam. Le plus important, pour l'enterrement, est de le faire rapidement, il est donc préférable de le faire à proximité du lieu de décès, la ou c'est permis, dans un cimetière qui dispose d'un carré musulman. 
Sachez une chose, ceux qui se font rapatrier, sont dans des cercueils en zinc. Généralement, ils sont enterrés ainsi, avec le cercueil et le zinc à l'intérieur. Le zinc, empêche tout contact entre le défunt et la terre. Pourquoi se faire enterrer si on n'a pas de contact avec la terre ? Ça n'a pas de sens. 
En France, vous pouvez vous faire enterrer avec un cercueil écologique et biodégradable, ce qui permet un contact avec la terre en moins d'un an. En Belgique (Flandre et Bruxelles) c'est encore mieux, car plus d'obligation de cercueil, les gens (musulmans, juifs, ou non) peuvent se faire enterrer avec un simple linceul, à même le sol !
D'accord, certains cimetières limitent le temps dans les concessions, mais rien ne vous empêche de financer le renouvellement des concessions, même si vous n'êtes pas de la famille proche ! Et si l'enterrement est bien fait, après 30 ans ou 50 ans, il ne restera certainement plus grand chose de notre corps... 
Si au coeur de l'Europe, c'est possible de se faire enterrer sans cercueil, c'est possible de l'appliquer partout en Europe ! Il faut juste prendre sa mort en main.

3. Nous avons financés des mosquées, elles sont fermées. Nous avons négligés la mort, résultat : plus de place pour être enterré dignement...

Beaucoup de gens pensent que si ce n'est pas possible d'avoir des cimetières islamiques, ça ne sert à rien de se battre. FAUX !!!
En France, de manière générale, il est "presque" impossible d'ouvrir un cimetière unique d'une confession (juif, musulman, chrétien). Nous disons presque, car les lois sont faites par des hommes et cela peut certes changer, mais ce n'est pas le but de cette campagne.
Cependant, nous avons la possibilité de solliciter le maire de notre commune, pour demander l'ouverture d'une parcelle multi-confessionnelle, si elle n'existe pas encore, dans laquelle, un terrain vierge, serait dédié à la communauté musulmane de la ville et des environs. Bien entendu, en fonction de l'endroit ou vous vous trouvez, il faut que l'espace soit proportionnel, par rapport au nombre (approximatif) de français ou belge, de confession musulmane, vivant à proximité. 
Nous vous invitons à tous les contacter, les maires, les adjoints, à faire des interpellations aux conseils communaux afin de demander la création de parcelle si cela n'existe pas et que le besoin se fait ressentir, ou l'attribution de nouvelles parcelles si celles-ci sont remplis ou tout simplement impossible à utiliser.

4. cimeterre2020@gmail.com, contactez nous !

Pour ce plan d'action, nous mettons cette adresse mail à votre disposition afin de vous accompagner du mieux que possible dans la rédaction de votre courrier, auprès de votre maire, afin de voir, en fonction des besoins, les démarches à entreprendre et faire valoir nos droits !

Nous comptons sur votre mobilisation, pour éveiller les consciences, en reprenant ce secteur en mains, qui a été trop longtemps négligée, et laissé à l'abandon par de nombreuses pompes funèbres musulmanes, qui pour certaines, n'ont pris des musulmans, que leur argent, sans vraiment représenter leurs droits et leurs dignité.

Prenez soin de vous et de vos proches, en restant chez vous.

Merci pour votre attention.
Aux armes citoyens, nous sommes les enfants de cette patrie !
L'équipe de l'association Attestament
www.attestament.com
"Rendons la mort accessible à tous !"
cimeterre2020@gmail.com