Le Banzeau à Noirmoutier ne doit pas devenir un parking d'hôtel

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Le quartier historique et protégé du Banzeau sur l'île de Noirmoutier est menacé par l'implantation d'un parking d'hôtel, en lieu et place d'un vaste jardin arboré. Ni l'héritage historique, ni la beauté d'un jardin pluri-centenaire, ni le bon sens, ni la règlementation en vigueur n'ont dissuadé le promoteur. Cette pétition adressée au Maire de Noirmoutier est le seul moyen d'empêcher la dégradation du Banzeau, dont la beauté contribue largement au charme de la commune, et plus largement, de l'île. 

Malgré les premières protestations, l'hôtel Général d'Elbée a commencé les travaux dans l'illégalité et tente de passer en force.

Le Banzeau est l'un des plus anciens quartiers de Noirmoutier, habité depuis le 11e siècle. Sa beauté et son caractère unique a conduit l’administration à faire figurer cet espace sur la liste des sites inscrits depuis 1972 (dit Site Patrimonial Remarquable en 2016).

La propriété sur laquelle le parking serait établi date quant à elle du 17e siècle. Elle appartenait à un historien de l'île passionné du Banzeau. Elle a été vendue à l'hôtel Général d'Elbée, qui se soucie manifestement moins de la préservation du patrimoine insulaire. L'établissement est sans doute un projet hôtelier ambitieux qui doit trouver des solutions de stationnement pour ses clients, mais cela ne peut se faire dans un quartier protégé, où l'hôtel lui-même n'est pas situé et où les conditions de circulation seraient par ailleurs fort peu praticables pour les clients eux-mêmes. L'accès au parking se ferait par une impasse très étroite, où il faut manoeuvrer en marche arrière, interdite sauf aux riverains ! 

Aux préjudices esthétiques et patrimoniaux portés au quartier, s'ajoutent les nombreuses nuisances qu'entraîneraient l'utilisation d'un parking par tous les clients de l'hôtel (circulation, pollution, bruits, etc.), envoyés garer leur véhicule via une impasse interdite et exiguë. 

La construction d'un parking est ainsi un non-sens dans ce quartier : 

  • historique, unique, icônique et de ce fait protégé depuis 1972, d'une part ;
  • où les conditions de circulation et de stationnement sont particulièrement contraintes, d'autre part.

Voulant imposer de fait son parking aux voisins, à la commune, aux nombreux touristes qui visitent le quartier et plus généralement à tous les amoureux de l'Île, l'hôtel a commencé ses travaux dans l'illégalité : 

  • en l'absence d'affichage du permis de démolir ;
  • en l'absence de référé préventif ;
  • en l'absence de déclaration de travaux de parking ;
  • en l'absence d'avertissement et de consultation des voisins. 

C'est pourquoi nous sollicitions le Maire de Noirmoutier pour constater les infractions et ne surtout pas autoriser l'implantation d'un parking dans le Banzeau.