Non à la délocalisation de l'Hôtel de Ville de Chatou

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


  • Non à la délocalisation de l'Hôtel de Ville de Chatou
  • Non à la vente de 4 villas historiques, patrimoine des Catoviens
  • Non à un investissement hasardeux de 7 millions d'€ qui n'apporte aucun bénéfice aux Catoviens en regard de l'importante perte de patrimoine subie

 

Nous réfutons les arguments de la municipalité pour défendre son projet tel qu'exposé dans Chatou Mag de mars 2017 pages 3,18,19.

" le regroupement des services municipaux; un plus  pour les Catoviens" 

quel "plus" ? Ce regroupement , dans de telles conditions est de peu d'intérêt pour les Catoviens.

On notera que l'on évite de préciser que l'équipe municipale, maire compris, sera aussi du voyage

"5 raisons majeures" d'après la mairie...

-1) "guichet unique et conditions d'accueil..." ce guichet unique, qui est un système d'organisation peut être mis en place à l'accueil l'hôtel de ville actuel, sans difficulté.

- 2) "économies d'énergie...." suggestion: en utilisant des pompes à chaleur en relève de chaudière on peut faire tout de suite  de 30 à 40% d'économies d'énergie dans les bâtiments actuels, avec un retour sur investissement de 3-4 ans maximum. Un système de ce genre fonctionne avec satisfaction,depuis 1983,  dans une grande maison de la rue Camille Périer.

-3) "développer un projet d'entreprise structurant associant la Ville et les Catoviens" ce que l'on constate c'est que pour le moment de grandes décisions sont prises à l'insu des catoviens. Ce n'est pas la meilleure manière de les associer.

-4) "favoriser l'esprit managérial..." , "projet d'entreprise..." est-ce là la vocation d'une municipalité? et quel intérêt pour les Catoviens?

- 5) "répondre aux problématiques logistiques..." même remarque que précédemment.

au contraire, les inconvénients sont bien présents et énumérés ci-dessous:

- dévalorisation de l'hôtel de ville actuel "symbole de Chatou depuis 139 ans, rabaissé au rang d'annexe "musée et loisirs festifs " d'une nouvelle mairie de quartier, perdue parmi 8  bâtiments en béton, tous semblables et impersonnels

- vente de 4 superbes villas historiques, patrimoine des Catoviens

- coût énorme de la rénovation: 2,5 fois le prix d'achat

- achat d'un immeuble vétuste en copropriété avec 30 à 40 copropriétaires, avec difficultés de gestion probables, d'où conflits et coûts supplémentaires

- détournement de la vocation de l'espace Lumière à travers le transfert d'employés communaux dans un espace réservé aux entreprises pour créer des emplois (" L 'espace Lumière, un des poumons d'emploi de la commune" (sic) Chatou Mag mars 2017 page 18)

 



ADREC compte sur vous aujourd'hui

ADREC a besoin de votre aide pour sa pétition “le maire de Chatou: Non à la délocalisation de l'Hôtel de Ville de Chatou”. Rejoignez ADREC et 115 signataires.