Pour une vrai égalité de l'accès à l'information télévisée entre sourds et entendants

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Nous, citoyens sourds et malentendants, sommes victimes d’une grave différence de traitement, en particulier de la part de la télévision, par rapport aux entendants. C’est intolérable. Nous lançons donc cette pétition pour dénoncer cette injustice.

Malgré la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005, rien n’a changé pour nous et nous nous inquiétons grandement de cette stagnation.

La loi prévoit que « les chaînes dont l’audience moyenne annuelle est supérieure à 2,5 % de l’audience totale des services de télévision rendent accessible la totalité de leurs programmes (à partir du 12 février 2010), à l’exception des messages publicitaires. Pour les services de télévision dont l’audience est inférieure à 2,5%, une convention conclue avec le CSA fixe les proportions de programmes accessibles. » Or, cette loi n’est pas appliquée. La discrimination continue : alors que les entendants peuvent avoir accès aux informations 24 h sur 24 à la télévision, pour nous les créneaux sont très réduits.

Notre F.N.S.F. (Fédération Nationale des Sourds de France) ainsi que d’autres associations comme Sourds en Colère et des citoyens ont déjà sollicité le ministère de l'Éducation, le ministère de la Communication et tout autre ministère, ainsi que le CSA (Conseil Supérieur Audiovisuel) pour que la loi soit appliquée, sans succès pour l’instant. Nous avons récemment écrit à ce sujet au Président de la République.

Nous demandons à pouvoir suivre les informations télévisées avec le même confort que les entendants, il faudrait donc qu’elles soient accompagnées d’incrustations d'interprètes en LSF de façon systématique. Il en est de même pour d’autres programmes. Les sourds et malentendants de tous âges, du plus jeune enfant aux personnes âgées, devraient pouvoir regarder la télévision et choisir entre plusieurs programmes en toute liberté.

Il y a, de manière irrégulière, des sous-titrages sur des émissions de télévision mais ce n'est pas logique de devoir les lire, on n’oblige pas les entendants à lire des sous-titres. Sans compter, le décalage très fréquent entre l'image et l’information donnée. Nous avons droit à une meilleure compréhension, c'est à dire "écouter" sans en visualisant des interprètes en LSF (Langue des Signes Française).

Nous demandons que la loi soit appliquée et fasse imposer les incrustations obligatoires d'interprètes en LSF (Langue des Signes Française) sur les écrans.



Collectif Mobilisation des Sourds compte sur vous aujourd'hui

Collectif Mobilisation des Sourds a besoin de votre aide pour sa pétition “le gouvernement: Pour une vrai égalité de l'accès à l'information télévisée entre sourds et entendants”. Rejoignez Collectif Mobilisation des Sourds et 1 566 signataires.