Pétition fermée

Organisation d'un référendum pour le droit de mourir dans la dignité

Cette pétition avait 490 signataires


La France n’ayant pas accédé à sa demande malgré une mobilisation autour de sa volonté de partir dans la dignité dans son propre pays, Anne Bert est donc décédée ce 2 octobre en Belgique. 

Anne Bert est une écrivaine française, née à Bordeaux le 4 mars 1958. 

Atteinte de la maladie de Charcot et partisane du « droit de mourir dans la dignité », elle annonce début septembre 2017 qu'elle va se rendre en Belgique pour se faire euthanasier.

 En septembre 2015, Anne Bert est diagnostiquée avec une sclérose latérale amyotrophique, maladie mieux connue sous le nom de maladie de Charcot, diagnostic qu'elle rend public le 2 janvier 2016. Depuis, elle s'engage dans le débat autour de la question de la fin de vie. Elle adresse, le 15 janvier 2017, une lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle 2017 dans laquelle elle réclame « le droit de choisir sa fin de vie ».

Elle annonce début septembre 2017, qu'elle va se rendre en Belgique pour se faire euthanasier. C'est dans un hôpital de soins palliatifs qu'elle a reçu, le 2 octobre 2017, une injection létale.

Cette annonce m'a bouleversée.

9 français sur 10 sont favorables au droit de mourir dans la dignité.

Les gouvernements successifs qu'ils soient de droite ou de gauche n'ont pas eu le courage de faire voter cette loi.

Agnès Buzyn qui se disait favorable à cette loi semble avoir tourné sa veste en reportant le débat aux calanques grecques.

Puisque que ces politiques n'ont aucun courage, exigeons d'eux l'organisation d'un référendum sur le vote de cette loi que nous sommes majoritaires à demander pour éviter que d'autres personnes en souffrance et en fin de vie soient comme Anne Bert obliger de quitter leur foyer et leur pays



Danielle compte sur vous aujourd'hui

Danielle YTHIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Le gouvernement : Organisation d'un référendum pour le droit de mourir dans la dignité”. Rejoignez Danielle et 489 signataires.