HALTE AU RACKET DES RETRAITES = PETITION EN LIGNE !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Bonjour,

 

 

SVP, faites signer massivement cette pétition qu’elle recueille suffisamment de signatures pour être relayée au niveau national !

 

J’aurais préféré que cette pétition puisse être lancée dans l’unité par les dirigeants des confédérations syndicales.

En effet, ce sujet de préoccupation concerne des millions de retraités syndiqués ou non, adhérents ou sympathisants à telle ou telle organisation syndicale.

FACE AU CONSTAT DE CARENCE, je me lance !

 

Comme des millions d’entre nous, je demande l’arrêt du prélèvement supplémentaire de la CSG de 1,7%, et celui de- la- non indexation de nos pensions de retraite sur le cout réel de la vie. En 2018, avec un différentiel de près de 2%, c’est une perte considérable de pouvoir d’achat pour les retraités que nous sommes.

Les retraités en bas de cordée sont rackettés, ceci, pendant que les têtes de cordée reçoivent des avantages fiscaux multiples dont la suppression de l’ISF, le CICE,…..

Si nous ajoutons aux hausses de toutes sortes dont les impôts augmentés considérablement depuis les quinquennats de Nicolas SARKOZY et de François HOLLANDE, le non remboursement de multiples médicaments malgré les hausses annoncées des mutuelles= Les retraités n’en peuvent plus ! Avec 1200 ou 1400 euros par mois des retraités sont considérés comme des couches moyennes et ne bénéficient pas de la suppression de la taxe d’habitation.

Ils sont asphyxiés par des taxes hausses de toutes sortes !

Qu’avons-nous fait pour justifier pareille punition ?

 

Si je prends mon cas personnel non par ego ou comme prétention à être un modèle quelconque mais uniquement comme illustration de nos situations, j’ai :

-      Cotisé 45 ans à la sécurité sociale de 14 à 59 ans = donc plus que l’obligation actuelle !

-      En 1962, pour un modeste salaire de 450 francs, j’estimais normal de régler 150 francs mensuel à mes parents qui m’hébergeait, me nourrissait, entretenait mon linge…..

-      Retraité, et avec une pension correcte avec 70% de mon salaire antérieur je paie plus d’impôts que lorsque j’étais en activité.

-      Mon niveau de pension est plus que correct mais j’ai travaillé dur pour cela. J’ai débuté en travaillant 48H par semaine, je prenais le train le matin à 6H-10 de Villefranche sur Saône pour me rendre à Lyon Perrache ou ma prise de travail était à 7H.C’est de 38 à 45 ans reprenant des études, que je suis passé du niveau CEP /CAP au 3e cycle universitaire.

 

Je m’indigne pour mes collègues retraités dont le niveau de retraite est bien inférieure à la mienne et qui : avec 1200 ou 1400 euros mensuel sont considérés comme des couches moyennes !

Certains, ne perçoivent que le minimum vieillesse ou 800 euros par mois.

Le gouvernement ne parle que des actifs, mais nous l’avons été, et encore présentement = combien couterait bien des

Prestations faites dans la vie associative par le bénévolat des retraités ? Que le gouvernement nous donne le cout économisé !

Autre exemple, dans les lieux de cure thermale fréquentés majoritairement par des retraités, leur présence contribue à la vie locale, aux activités des commerces …

Bien des retraités doivent aider leurs enfants voire petits enfants sans emploi ou précaires, sinon = poursuivant des études onéreuses !

 

TROP, C’EST TROP, IL FAUT ARRETER CE RACKET INJUSTEET INCOMPRIS !

 

 

La pétition en ligne est simple : signez, signons pour :

 

PETITION ADRESSEE AU GOUVERNEMENT FRANCAIS :

 

 J’exige la cessation du racket des retraités par :

 

-      L’arrêt au 1 janvier 2019 de la hausse de la CSG de 1 ,7%,

-      Le rétablissement de l’indexation de nos pensions de retraite sur le cout réel de la vie.

 

NOM :                                                            Prénom                      

 

Lieu de résidence  

                             

 Ancienne activité professionnelle

 

Signature



GUY compte sur vous aujourd'hui

GUY CREQUIE a besoin de votre aide pour sa pétition “LE GOUVERNEMENT FRANCAIS: HALTE AU RACKET DES RETRAITES = PETITION EN LIGNE !”. Rejoignez GUY et 1 059 signataires.