Maintenir les emplois dans nos zones rurales

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Les enfants mais aussi les habitants des villages sont directement concernés par la suppression des emplois aidés.

Le premier ministre, E. Philippe, juge que le système des emplois aidés, qui consiste à faire subventionner les embauches par le gouvernement, est trop coûteux par rapport à ses bénéfices. Ces emplois étaient financés de façon importante pour permettre à des personnes inactives, de se remettre dans le circuit du travail, et de suivre des formations qualifiantes.

Dans les écoles rurales, les employés offrent un soutien à l'école, assurent les garderies du matin et du soir plus l'encadrement de la pause méridienne. De plus, ils prennent en charge le centre du loisirs du mercredi et éventuellement quelques jours durant les vacances. Ces personnes sont amenées à assister le maître dans sa charge quotidienne avec des classes conséquentes dont la moitié des enfants a entre 5 à 7 ans.

Les communes rurales n'ont pas les finances pour assumer la charge représentée par l'embauche de personnes dans des contrats classiques, les municipalités et les parents d'élèves mettent le gouvernement en face de ses responsabilités. Le monde rural a les mêmes droits et les mêmes besoins que les habitants des villes, il faut trouver une solution.

Actuellement nos petites écoles sont menacées de fermeture définitive. La vie associative qui prend en charge l'aide aux personnes, l'entretien par les employés communaux, les centres de soins, etc... sont mis en grande difficulté.

C'est grâce à votre soutien que nous pourrons maintenir une qualité d'accueil dans nos villages.



Mairie de Ste Croix compte sur vous aujourd'hui

Mairie de Ste Croix a besoin de votre aide pour sa pétition “Le gouvernement de M. Philippe: Maintenir les emplois dans nos zones rurales”. Rejoignez Mairie de Ste Croix et 756 signataires.