Démission Guillaume PEPY/Contre la privatisation de la SNCF.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Attaquée, déstructurée, réformée, notre entreprise publique subit le dogme du libéralisme depuis de nombreuses années.
Les cheminots, parce qu’ils aiment leur entreprise et qu’ils résistent pour maintenir de bonnes conditions de travail, une qualité de service et un haut niveau de sécurité, sont stigmatisés par certains responsables politiques, les médias et la direction.

  En un demi-siècle, le trafic a explosé, les lignes n’ont pas été suffisamment ou correctement entretenues, la sécurité ferroviaire a baissé (voir les accidents mortels de Brétigny et Eckwersheim), et la hausse des tarifs n’a pas compensé un déficit chronique abyssal.



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Le gouvernement: Démission guillaume pepy, contre la privatisation de la sncf.”. Rejoignez N et 24 signataires.