Avant même de parler de Droit de l'Homme, il fallait d'abord penser santé.

Avant même de parler de Droit de l'Homme, il fallait d'abord penser santé.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Stanley ST JEAN a lancé cette pétition adressée à le gouvernement et à

Le Bon état physiologique d'un être vivant, fonctionnement régulier et harmonieux de l'organisme est un droit garant pour chaque être Vivant, tous les haitiens. 

nous voulons L'établissement d'un véritable système politique de santé axé sur la prévention et le traitement, accompagné d'une volonté politique, qui est le point de départ pour garantir l'accès de la population haïtienne des dix (10) départements géographiques aux soins de santé. il faut que L'état haïtien d'appliquer l'article dix (10) de la convention de San Salvador, adoptée le 17 novembre 1988, laquelle préconise de garantir le bien-être physique, psychologique et social des Haïtiens.

Une fois que l'Etat, les Organisations des Droits de l'Homme et Les Ministères ayant rapport à la Santé Publique considèrent et appliquent ou adoptent cette convention, nous, le peuple, auront la sécurité physique et mentale. fallait pas rester sans savoir que la Santé n'existe pas uniquement dans la Création des Hôpitaux ou d'un simple discours du/de la  Ministre de la Santé Publique et/ou du gouvernement, mais réside dans la formations des citoyens, des formations qui consisterait à, dans un premier temps, prevenir et, dans un second temps être prudent, réside grandement dans la formation professionnelle des jeunes dans le métier de Santé. nous pouvons faire suite, ou surtout tenir ces derniers mots avec le psychiatre Harrisson Ernest, qui intervenait le vendredi 27 août, dans le cadre des conférences-débats (derniers vendredis de chaque mois) de la plateforme des organisations haïtiennes de défense des droits humains (Pohdh) « La promulgation de lois et de procédures sanitaires par l'état haïtien et un engagement, de sa part, à les respecter, sont fondamentaux pour permettre aux habitants, de toutes les sections communales, de jouir de leur droit à la santé ». dans ce processus du respect de la personne humaine et de la vie humaine nous exigeons non seulement  la formation des citoyennes et citoyens quant à la situation épidémiologique du pays, mais aussi sur l'apport global des organisations sociales.

La santé est un droit garant pour chaque humain, chaque Haitien, l'Etat doit garantir cet état harmonieux, régulier et frais à tous. voilà une bonne piste, une bonne raison de manifester ses mécontentements vis à vis d'un etat qui néglige cette case, cette liberte, ce droit bafoué, longtemps bafoué...

Stanley...

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !