LE FRONT NATIONAL DERRIÈRE LES APPARENCES

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Dans un contexte politique, économique et social dégradé, on peut être tenté, le 7 mai, par un vote radical.

Marine Le Pen et les têtes d'affiche du Front national, dans leur campagne populiste outrancière, nous mentent. 

Restons lucides pour éviter le pire !

               En vue du 2ème tour des Présidentielles, Marine Le Pen, pour élargir son électorat, a décidé de se mettre en congé de la présidence du Front national. Conformément aux statuts du parti, la présidence par intérim revient au premier vice-président Jean-François Jalkh (lundi 24 avril).

                Dès le lendemain, le grand public peut découvrir le visage et le parcours controversé de ce membre du Front national depuis 1974 : fidélité pétainiste, positions négationnistes sur les chambres à gaz, mise en examen en mai 2015 dans l’enquête sur le financement des campagnes du parti, levée de son immunité parlementaire européenne en novembre 2016 pour provocation à la discrimination et à la haine raciale.

                Le 26 avril, David Rachline déclare que "c'est un homme parfaitement droit et qui a beaucoup de valeur."

                Le jeudi 27 avril, Florian Philippot qui prétend bien le connaître, le considère comme «un honnête homme à qui jamais rien n’a été reproché» !

              Le même jour, pour minimiser les effets dévastateurs de cette nomination, Jean-François Jalkh est remplacé par Steeve Briois.

              Pour vous faire une idée des positions de Jean-François Jalkh, vous trouverez ci-après certains de ses propos. C’était avant les efforts de dédiabolisation du FN ...

La déclaration complète de Jean-François Jalkh

Les propos du nouveau président du Front national ont été enregistrés lors d’un entretien en avril 2000 avec l’universitaire Magali Boumaza. Ils ont été retrouvés mardi 25 avril par le journaliste de La Croix, Laurent de Boissieu.

       « Le problème des chambres à gaz, mais moi je dis qu’on doit pouvoir discuter même de ce problème. Vous avez des révisionnistes, parce qu’il y a deux sortes de révisionnistes, ou de négationnistes. Il y a les espèces de timbrés et tous les provocateurs en faisant des plaisanteries de corniauds sur le malheur des autres, etc., qui, à mon avis, sont des gens détestables. Mais, moi il se fait que j’ai été amené à lire, par exemple, des ouvrages de gens qui sont des négationnistes ou des révisionnistes. Bon, ben moi, honnêtement, moi, je ne suis pas négationniste, mais je dis moi, quelque chose qui m’a énormément surpris, dans les travaux d’un négationniste ou d’un révisionniste sérieux, ce qui justement m’a surpris c’est le sérieux et la rigueur, je dirais, de l’argumentation. Bon, même un type comme Faurisson, par exemple, qui est professeur à la Faculté de Lyon, il est professeur de Faculté, il est quand même prof, etc., je veux dire, j’ai lu un certain nombre de trucs soi-disant que l’on m’a recommandés parce que justement ça fait partie du débat, je crois qu’on ne peut pas avoir de position sur le sujet sans avoir lu le pour, le contre. Il dit : « Moi je vous demande, je pose un certain nombre de questions sur le plan technique, je vous demande de répondre précisément à ces questions toc, toc, toc, toc.» Il n’y a pas du tout de la haine, il n’y a pas du tout de volonté délibérée de nuire à qui que ce soit, je pose concrètement un certain nombre de questions, par exemple, sur l’utilisation d’un gaz, par exemple, qu’on appelle le zykon B (sic), moi, je considère que d’un point de vue technique, il est impossible, je dis bien impossible de l’utiliser dans des exterminations de masse. Pourquoi ? Parce qu’il faut plusieurs jours avant de décontaminer un local qui a été… où l’on a utilisé du zyklon B. »

Voilà celui que le Front national, pour l'élection présidentielle, est capable de mettre à la tête de ses dirigeants...

                                                A vous de juger, avant de voter !

Il semble bien que nous soyons à un tournant de notre vie politique nationale.

Pour éviter une sortie de route, faisons preuve de discernement.

Aidons notre entourage à en faire autant par une démarche citoyenne et solidaire.

« Cette élection résume les maladies de l’époque et l’urgence qu’il y a à les guérir et pas par des charlatans et des crieurs publics. » 

                                                                            Kamel DAOUD

                                                                                                                                          

 

           

 

 

 

 

 



Daniel compte sur vous aujourd'hui

Daniel MARTIN a besoin de votre aide pour sa pétition “LE FRONT NATIONAL DERRIÈRE LES APPARENCES”. Rejoignez Daniel et 42 signataires.