POUR LA DEFENSE DES AGENTS CONTRACTUELS CONTRE LES SEMAINES BLANCHES SUR NOS PLANNINGS

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le Directeur,

Nous, personnel de « votre » Établissement Public de Santé, venons d’apprendre avec stupeur que pratiquement tous nos agents contractuels, nos collègues, nos amis étaient attaqués en cette fin d’année.

Nous les retrouvons effondrés, au bord des larmes, extrêmement inquiets pour l’avenir, ne comprenant pas la logique de votre décision. Certains d’entre eux ont obtenu des contrats de 3 mois, d’autre de 4, d’autres de 5, d’autres de 6, d’autres de 12. Certains ont obtenu des contrats à 80%, et quelques-uns plus chanceux  mais peu nombreux, ont eu un contrat à 100%. Mais surtout, certains se sont vus remercier en 2 phrases pour leurs bons services rendus à l’établissement.

Pour lutter contre la précarité, la direction précédente avait mis en place une logique dans l’attribution des contrats qui était essentiellement basée sur l’ancienneté. Cette mesure avait permis à de nombreuses personnes de pouvoir obtenir un logement, de pouvoir faire un prêt pour changer un véhicule, d’envisager un avenir familial, faire venir au monde un enfant. Au vu du temps nécessaire pour obtenir une titularisation, il était quand même la moindre des choses de leurs laisser une petite stabilité dans leur CDD, voire un CDI

Il s’avère que vos réunions sur l’amélioration des conditions de travail des agents contractuels(les)  n’étaient comme hélas souvent de la « poudre au yeux ».

Et ceci pourquoi, alors que selon vous les plannings avec des semaines blanches intégrées devaient leurs apporter une soi-disant qualité de vie supérieure, que nous titulaires ne pensons jamais qu’à nous. Ce que nous constatons aujourd’hui, est que ces agents, qui sont nécessaires au fonctionnement de l’établissement, puisqu’un grand nombre d’entre eux travaillent avec nous depuis de nombreuses années, se demandent comment ils vont pouvoir continuer à payer leurs loyers en 2018, comment pourront-ils continuer à vivre décemment, subvenir aux besoins de leurs enfants? Ceci rajoute de la précarité à la précarité. Finalement la rumeur qui disait que les semaines blanches allaient diminuer le nombre d’agents contractuels n’en était pas vraiment une.

Quant aux semaines blanches, nous, personnel de « votre » établissement n’en voulons pas.

Ce que vous prévoyez dans notre vie est qu’un tiers de notre temps de travail ne sera pas planifié. Vous avez beau nous répéter que la majorité des croix seront remplacées par des positions, nous savons pertinemment qu’il en restera tous les mois. Vous prévoyez pour nous que nous attendions patiemment votre coup de téléphone pour nous permettre de remplir notre planning, que nous nous réjouissions qu’une collègue soit arrêtée pour pouvoir aller travailler à sa place. Ce n’est vraiment pas la vie que nous souhaitons vivre.

Nous voulons soigner nos personnes âgées dans de bonnes conditions et avoir un équilibre entre notre vie professionnelle et familiale.

Nous ne sommes pas seulement des ASH, AMP, AS, IDE et personnels Ouvriers,  administratifs..., nous sommes également des mères, des pères, des enfants, des frères et sœurs, des amis. Nous ne sommes pas des pions, mais des êtres humains qui méritons d’être entendus et  respectés.

Nous, personnel de votre établissement vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année, ne gâchez pas vos réveillons en pensant à certaines personnes de votre personnel qui n’auront pas la tête à cela cette année.

 Le personnel de « votre » établissement.

 OUI pour le maintien de tous les emplois et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail et un salaire décent;

OUI pour des Titularisation ou CDI selon le choix de l’agent) de tous les agents contractuels ayant 2 ans d’ancienneté;

OUI pour des plannings équilibrés respectant le droit du respect de la vie privée et familiale de chacun ; Non à des plannings  avec des « semaines blanches » et les « jours ou bulles blanches sur planning ; L’arrêt des procédures dégradées et de l’auto remplacement.



LUDOVIC compte sur vous aujourd'hui

LUDOVIC BENABES a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Directeur du Centre Hospitalier de Port-Louis/Riantec: POUR LA DEFENSE DES AGENTS CONTRACTUELS CONTRE LES SEMAINES BLANCHES SUR NOS PLANNINGS”. Rejoignez LUDOVIC et 442 signataires.