NON AUX 33 FERMETURES DE POSTES DE BRIGADE ! NON AUX RECOURS AUX REMPLACANTS CONTRACTUELS

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Après la mobilisation fin mars des écoles, des enseignants, des parents d’élèves et des mairies, aidés par le SNUDI FO nationalement et localement, le Ministre de l’Education Nationale a été obligé d’annoncer de nouvelles mesures :

- augmentation du nombre de postes créés,

- annulation des fermetures dans les communes de moins de 5 000 habitants,

- fermetures dans les communes urbaines en fonction du taux d’encadrement.

Dans l’Eure, le DASEN a ainsi dû revoir sa première proposition de carte scolaire qui prévoyait 75 fermetures de classe. Le vendredi 17 avril, la DSDEN 27 a communiqué les nouvelles mesures envisagées pour la rentrée. Force est de constater que la priorité n’est ni à la continuité pédagogique ni au maintien du service public, jugez-vous-même :

33 postes de remplaçants sont purement et simplement supprimés !!!

Voilà où le DASEN est allé puiser pour créer les 29 postes de dédoublement de classes en éducation prioritaire mais aussi ouvrir des postes tel que les 3 postes de Conseiller Pédagogique Départemental en « Maîtrise de la langue » ou celui de référent culturel rattaché à Giverny.

Cette année encore les écoles ont été confrontées à de nombreux problèmes de remplacement : les écoles de plus de 4 classes n’avaient pas de remplaçants au motif qu’elles pouvaient répartir les élèves dans les autres classes. Les remplaçants ont été sommés d’interrompre leurs remplacements pour aller « éteindre les feux » dans des écoles en en grande difficulté.
Décider de supprimer 33 postes des remplaçants en pleine crise sanitaire alors que personne n’est en mesure de prévoir la durée de l’épidémie, ni d’en prévoir les conséquences sur la santé des personnels y compris après la rentrée scolaire 2020, est inacceptable. C’est une nouvelle régression aussi bien pour les personnels que pour les élèves.

Est-ce à dire que nous n’avons pas besoin de remplaçants ? Cela annonce-t-il l’arrivée massive de contractuels, non formés, sous-payés, taillables et corvéables à merci ?

Pour le SNUDI FO 27, cette décision du DASEN est inacceptable ! Le SNUDI FO 27 invite tous les collègues de l’Eure à signer la pétition suivante :

Nous demandons l’annulation des 33 fermetures de postes de remplaçants prévues pour la rentrée prochaine dans l’Eure.

Nous refusons tout recours à des contractuels pour ces postes, comme pour tous les autres postes de l’Education Nationale.

Nous demandons le recrutement de 33 P.E. supplémentaires pour la rentrée 2020 afin de permettre aux remplaçants de continuer à assurer au mieux leurs missions auprès des écoles.