Petition contre le maintien du genou de la France sur le cou des pays d'Afrique noire

Petition contre le maintien du genou de la France sur le cou des pays d'Afrique noire

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
UAAC POATY-A a lancé cette pétition adressée à Le Conseil de sécurité des Nations unies et à

Union des Avocats Africains du Canada (U.A.A.C)

Appel à manifester le 14 juillet 2020 devant les ambassades et consulats de France dans le monde pour les plus de 60 ans de maintien du genou de la France sur le cou des peuples des pays francophones d’Afrique noire

Les manifestations mondiales qui ont suivi la mort monstrueuse de George Floyd aux États-Unis sont un appel universel à un monde meilleur, dans lequel chacun sera apprécié à la juste valeur de son caractère plutôt que sur la base des préjugés attribués à son groupe ethnique d’origine. Le monde que l’on veut est un monde exempt de violences et de brutalités, quelles que soient leurs formes ;

La France pratique et sous-traite des violences et des brutalités contre les populations noires d’Afrique. Quand elle sous-traite divers crimes physiques et économiques en Afrique noire francophone, la France participe à ce titre aux massacres et au pillage des ressources naturelles des territoires visés ;

Plus de soixante dirigeants politiques noirs ont péri injustement depuis 1960. Neuf chefs d’États ont été assassinés. Jamais aucun peuple n’a été saigné à ce point et en aussi peu de temps. Même le régime d’apartheid en Afrique du Sud, qui assumait parfaitement son racisme, n'était pas allé aussi loin dans la perpétration de crimes d'une telle ampleur envers des chefs politiques noirs ;

Les « chefs d’États » favorables à la France bénéficient d'un pouvoir viager grâce aux modifications opportunes des constitutions et des lois électorales à laquelle vient s'ajouter une répression meurtrière des manifestants et des opposants, bien souvent à la suite d'élections truquées et contestables.

Les exemples de longévité sont nombreux. Idriss Deby est au pouvoir au Tchad depuis 30 ans. Paul Biya est le président du Cameroun depuis 1982. Il a entamé en 2019 un nouveau mandat de 5 ans alors qu'il a passé l'âge de 86 ans. Depuis plus de dix ans, il vit en Suisse et ne se rend dans son pays que pour tenir les conseils de ministres. Dénis Sassou Nguesso est au pouvoir en République du Congo depuis 41 ans. À 79 ans, il vient d’être investi par son parti pour se présenter à l’élection de 2021 pour cinq années supplémentaires. Depuis bientôt 60 ans, la famille Bongo règne au Gabon. La France s’apprête à imposer le petit-fils comme le nouveau président. De père en fils, la famille Éyadema dirige elle-aussi le Togo depuis presque 60 ans. Les opposants de ces tyrans qui ne sont pas morts sont en prison ;

Disons tous non à la violence et aux brutalités coloniales et racistes de la France ! Rendez-vous à la représentation de la France la plus proche de chez vous le 14 juillet pour poser le genou à terre pendant six minutes symboliques comme geste de protestation contre les 60 ans de colonisation supplémentaire.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !