Ne laissez pas mourir Inès contre l'avis de ses parents.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


 L'hôpital universitaire de Nancy souhaite laisser mourir, contre la volonté de ses parents, une adolescente de 14 ans tombée depuis juin dans un "état végétatif persistant". Le tribunal administratif de Nancy a donné raison aux médecins qui veulent arrêter la ventilation et le maintien en vie de la jeune Inès, qu'ils qualifient d'acharnement thérapeutique. Or, il s'agit seulement de maintien en vie, et c'est au patient de décider d'arrêter les soins, soit de vive voix, soit par des directives anticipées, ce qui n'est pas le cas, d'autant que lorsque le patient est mineur, la décision revient aux parents. Ceux-ci sont persuadés que leur fille est encore capable de certains mouvements. Laissons-les donner une chance à leur enfant et ne choisissons pas l'irréversible.



François compte sur vous aujourd'hui

François VOLFF a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Conseil d'État: Ne laissez pas mourir Inès contre l'avis de ses parents.”. Rejoignez François et 467 signataires.