Moralité et respect des institutions aux élections démocratiques en France

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


La République française a institué dans sa Constitution des rendez-vous démocratiques entre les Représentants élus par le Peuple et la Nation, dont à très court terme les élections présidentielles du printemps 2017.  La grande majorité des citoyens français attachés au pluralisme, à la démocratie et à la moralité civique s'émeut du climat délétère dans lequel se complaisent ou non certains candidat(e)s aux fonctions de la Présidence de la République Française. Les ''affaires'' ou supposées telles, puisque la présomption d'innocence prévaut jusqu'à preuve du contraire, annihilent toutes possibilités de débats, de confrontations d'idées et de programmes....à croire que le ''sort'' du candidat(e), leur ''honneur'' et leur ''probité'' constitue l'essentiel d'un débat occulté, bafoué, méprisé au même titre que les citoyens eux-mêmes pris en otages par ces personnalités qui n'en sont pas et leurs subalternes excellant dans la mauvaise foi, le déni et les mensonges. Lorsque l'on prône la Liberté, l'Egalité et la Fraternité, lorsque l'on entonne à chaque meeting l'ode à la Mère Patrie, la Marseillaise, l'humilité, l'honnêteté intellectuelle, la moralité et la modestie de soi devraient rendre raison à l'orgueil, la soif du pouvoir et de l'argent sale, immoral et néfaste. Combien de citoyens ont défendu au prix de leur propre vie l'Honneur de la Patrie, combien de personnes de toutes obédiences et idéologies politiques ont par le passé honoré leurs convictions et leur foi en cette si belle France. Ce à quoi nous assistons quasi impuissants à cette débauche de veuleries immondes constitue une insulte, une injure indélébile à notre Patrie et à ses femmes et hommes valeureux de son Histoire. Bannissons celle et ceux qui refusent de se soumettre aux lois morales de la République. A force de mépriser le Peuple, c'est Lui qui finira par mépriser cette cohorte de mauvaises gens. Rendons à notre Patrie, à sa République sa dignité, sa moralité, sa Liberté, son Egalité et sa Fraternité. Inutile de désigner les ''coupables'' présumé(e)s ''innocent(e)s''....il et elle tonitruent vocifères à longueur de journées sur les ondes, les médias, en meetings....sans relâche!!! Mais où est passé le débat citoyen et démocratique????



Jean-Luc compte sur vous aujourd'hui

Jean-Luc SCHWEITZER a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Conseil Constitutionnel: Moralité et respect des institutions aux élections démocratiques en France”. Rejoignez Jean-Luc et 25 signataires.