Le cirque oui, mais sans animaux

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


De plus en plus de villes françaises s'engagent contre la maltraitance animale en refusant l'installation de cirques avec animaux sur leur commune.

De plus en plus de voix s'élèvent contre ce "divertissement" d'un autre âge.

De plus en plus de cirques arrêtent d'eux-mêmes l'exploitation d'êtres sensibles, afin de proposer des animations sans cruauté, et cela fonctionne merveilleusement bien !

Alors... pourquoi pas Sélestat ?

Depuis des dizaines d’années, la place des animaux dans notre société n’a cessé d’évoluer. D’abord considérées comme objet, les études éthologiques et autres connaissances scientifiques ont permis de redonner aux animaux une place dans le vivant. Les animaux sont des êtres sensibles ayant une personnalité propre et qui ressentent la douleur, le stress, la joie ou l’amour comme nous, êtres humains.

Selon certains spécialistes, les animaux captifs des cirques souffrent de multiples pathologies liées à leur détention : les stéréotypies en sont l’exemple le plus probant. Visibles par des comportements répétitifs sans but apparent, ces troubles du comportement sont le reflet d’une incapacité à se soustraire aux contraintes de la captivité pouvant entrainer la résiliation ou la dépression de l’animal. 

En 2015, la Fédération des Vétérinaires d’Europe exprimait clairement son point de vue : « les animaux sauvages en cirque itinérant et notamment les mammifères ne peuvent bénéficier d’un milieu de vie satisfaisant ni exprimer des comportements conformes à leurs besoins ». En octobre de cette année, l’Ordre des Vétérinaires français réaffirmait cette position également.

STOP à cette absurdité en prenant un arrêté municipal ! LE CIRQUE OUI, MAIS SANS LES ANIMAUX !



Jo compte sur vous aujourd'hui

Jo SZ a besoin de votre aide pour sa pétition “Le cirque oui, mais sans animaux”. Rejoignez Jo et 18 066 signataires.