Pétition fermée

Mr Wauquiez, sauvez les associations luttant contre le décrochage scolaire.

Cette pétition avait 10 960 signataires


A l’attention des élus de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, à l’attention du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes M. Wauquiez, Mesdames, Messieurs,

Nous avons appris par la presse (article sur France 3 Rhône-Alpes) que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de couper l’ensemble des subventions destinées aux associations engagées dans la lutte contre le décrochage scolaire. Cette décision va avoir pour conséquence la remise en question, voire l’arrêt de leurs actions, ne pouvant plus fonctionner (salaires, ursaaf, loyers, communication,…)

Nous tenons à vous faire part de notre incompréhension, le décrochage scolaire ayant le statut de Priorité Nationale, le Ministère de l’Éducation a réaffirmé cette année encore l’importance du plan d’action "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire" dont le but est de diviser par deux le nombre de décrocheurs en 2017 (voir source).  Or, ces associations permettent à des jeunes en situation de décrochage soit, de les aider à rester accrochés dans leur établissement, soit de reprendre la route des études si le décrochage est avéré. Elles sont des lieux d’interlocution avec les élèves, leurs familles et professeurs. Travaillant de longue date dans le domaine du décrochage, elles sont sources d’information privilégiées, riches d’expérience, ce qui leur permet d’aider les jeunes en rupture à reconstruire un parcours afin qu’ils bénéficient de la récurrence scolaire.

Vous avez compris qu’elles sont un relais incontournable dans la démarche complexe qu’est le raccrochage, proposant un accompagnement individuel, capable de prendre en compte les différentes variables du quotidien des élèves. En complément de cette action, elles sont des structures ressources pour la formation des enseignants, des équipes éducatives au sens large afin de les aider à prévenir du décrochage des élèves. Elles sont aussi amenées à financer des activités transversales dans le cadre du raccrochage, qui ne sauraient être supportées par le corps enseignant.

La région Auvergne-Rhône-Alpes a su jusqu’alors apporter cette aide à ces associations nécessaires, la rendant l’une des plus engagées dans ce domaine. Or, à l’heure où notre pays rencontre un taux de jeunes décrocheurs croissant, où des enquêtes internationales montrent le retard de notre système éducatif pour affronter ce grave problème, la région, se désolidarise de l’effort national pour endiguer cette catastrophe éducative en se désengageant des actions qui lui permettraient  d’œuvrer pour  l'égalité des chances, et de faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société.

Aussi, anciens décrocheurs, ayant repris pied dans les études grâce à l’association La Bouture dans un premier temps et les ayant poursuivies au Clept, proches, amis ou encore parents et enseignants, nous vous adressons cette pétition dans le but de vous sensibiliser sur l’impact de votre décision en espérant que vous saurez faire marche arrière. Contribuer à la réduction d’activité voire la fermeture de telles associations ferait régresser tous les progrès accumulés dans la lutte contre le décrochage scolaire. Continuez à soutenir les acteurs qui rendent le raccrochage possible !


Les auteurs:
Niels Grataloup, ancien élève du Clept, promotion 2009, aujourd’hui ingénieur en électronique, diplômé de l’Institut Polytechnique de Grenoble.

Pierre-Victor Tarlet, ancien élève du Clept, promotion 2011.

Florian Piat, ancien élève du Clept, promotion 2012.



Niels compte sur vous aujourd'hui

Niels Grataloup a besoin de votre aide pour sa pétition “@laurentwauquiez, sauvez les associations luttant contre le décrochage scolaire”. Rejoignez Niels et 10 959 signataires.