Stop aux contraventions abusives : Bienvenue à Romainville !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Après 2 ans d’attente, c’est avec une grande joie que nous avons pris possession de nos appartements situés dans les nouveaux bâtiments de la rue Jean Lemoine à Romainville (93). Nos moyens étant limités, c’est en famille ou/et avec l'aide de nos proches que nous avons emménagé et aménagé nos logement pendant ces 2 derniers mois. Notre bonheur aurait été presque parfait si l’administration n’en avait décidé autrement en sanctionnant ceux qui ont participé à cet emménagement de plusieurs contraventions de 135€ chacune pour stationnement gênant.

En effet, vu les fournitures indispensables à un emménagement et l’absence des places de parkings à proximité, le seul moyen d’emménager en limitant la gêne était de se garer sur le large trottoir situé coté pair de la rue Jean Lemoine. C’est donc ce que nous avons fait, copiant la plupart des artisans pendant les travaux de construction et, des riverains pendant la période d’emménagement. Nous précisons que ce trottoir étant très large, nos stationnements limitaient mais n’empêchaient pas la circulation piétonne, qu’un autre trottoir a été créé coté impair de la rue Jean Lemoine, que cette rue est peu fréquentée, et que les rares piétons pouvaient donc y circuler en toute sécurité. Bien entendu, vu ces circonstances, nous ne nous serions jamais doutés que nous risquions des contraventions d’un tel montant.  De plus, ces séries d'amendes ont toutes été reçues plus de 2 mois après que la première infraction ne soit verbalisée. On peut donc se demander si la volonté de l’Administration était d’attendre que cela se reproduise pour verbaliser à nouveau plutôt que d’informer rapidement les contrevenants pour éviter d’autres stationnements « si gênants »!?

Comme vous pouvez l’imaginer, à la place du bonheur d’avoir emménagé à Romainville nous sommes aujourd’hui  empreints d’un sentiment de dégout et d’incompréhension.

Comment l’administration peut elle autoriser des projets de plusieurs dizaines de  logements sans que les places de parking nécessaires au bon fonctionnement ne soient prévues et, en même temps profiter de ce défaut de places pour sanctionner par des amendes au montant démesuré des riverains qui emménagent tant bien que mal? Est-ce la une administration responsable et équitable?

 N’aurait-il pas été plus raisonnable et humain d’autoriser le stationnement sur ce trottoir pendant la période d’emménagement ou, au pire, d’informer clairement les riverains des risques avant de sanctionner? Sommes-nous pour l’administration des numéros d’immatriculation sans âme tout juste bons à payer des taxes et voter quand on leur demande ?

Notre administration pense-t-elle que plusieurs amendes de 135€  soient adaptées aux ressources limitées de personnes qui emménagent dans une zone ANRU et qui peinent déjà  à joindre les 2 bouts ? Quelqu’un s’est-il posé la question de comment ces personnes allaient payer et des sacrifices qu'il faudrait faire pour cela ? Quelqu’un s’est-il demandé quel sera l’impact de telles méthodes sur notre confiance dans la bienveillance et le fonctionnement de notre administration ? 

Nous demandons donc aux administrations compétentes (Maire de Romainville, Préfet de la Seine Saint Denis,...) d'agir auprès des services concernés pour que ces contraventions soient annulées et que des solutions de stationnement soient trouvées pour les résidents et les visiteurs des nouvelles habitations collectives de la rue Jean Lemoine.



Laurent compte sur vous aujourd'hui

Laurent TRIAY a besoin de votre aide pour sa pétition “Laurent Triay: Bienvenue à Romainville: Stop aux contraventions abusives”. Rejoignez Laurent et 99 signataires.