Pour que les jours de grève non-payés alimentent un fond de solidarité.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


C’est parti ! Le pays va être paralysé pendant trois mois.
50 000 syndicalistes vont entraîner dans leur sillage leurs camarades pour des revendications parfois légitimes, souvent quepourmapommistes, toujours jetemmerdistes.
Il paraît que les jours de grêve ne sont pas payés... Si tu crois pas celle-là...
Pendant ce temps, des gens vont perdre leur boulot, ne pourront pas faire garder leurs enfants, ne pourront pas se déplacer, devront épuiser avant l’été leurs jours de congés, bref, subiront, comme chaque fois, même s’ils trouvent une quelconque bonne raison à cette agitation.
Je propose que l'on mette l’ensemble des salaires non versés aux grévistes dans un pot commun pour que ceux qui vont subir puissent au moins avoir accès à ce fonds de solidarité et compenser les dépenses liées aux désagréments subits.
50 000 manifestants, pendant les 40 jours de grève annoncés, à 100 Euro par jour, ça représente la coquette somme de 200 000 000 Euro !
Sachant que les syndicats vont multiplier les chiffres par 5, on atteint le milliard d’Euro !!
Alors, merci qui ??



Laurent compte sur vous aujourd'hui

Laurent MARTIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Laurent Martin: Pour que les jours de grève non-payés alimentent un fond de solidarité.”. Rejoignez Laurent et 35 signataires.