Trop de français de l'étranger n'ont pas été entendus : demandons l'annulation du 1er tour

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Premier tour des élections présidentielles : des résultats faussés

Habitant en Suisse depuis quelques années, mon mari et moi sommes ce que l'on appelle des français de l'étranger. Depuis l'automne dernier, nous sommes inscrits sur la liste consulaire de Bâle et comme nous étions en déplacement au moment des élections, nous avons, en bons citoyens, établi deux procurations à la gendarmerie de Saint-Louis comme on nous avait dit de le faire, le lundi 10 avril, soit 13 jours avant le premier tour des élections (donc parfaitement dans les délais imposés).

Quelle ne fut donc pas notre surprise, le jour des élections, d'apprendre que nos procurations n'étaient jamais arrivées au bureau de vote à Bâle et que les deux personnes que nous avions mandatées pour voter à notre place ne pouvaient donc pas le faire ! Elles nous appellent : apparemment il y a possibilité de rectifier le tir si on leur envoie par MMS la photo du récépissé de nos procurations. Par chance, mon mari a le sien sur lui, moi pas, tant pis... La personne votant à la place de mon mari retourne donc au bureau de vote. À peine a-t-elle glissé le bulletin dans l'urne que l'employée supervisant les opérations se fait réprimander par sa supérieure au prétexte que la règle a changé depuis le matin et que seuls les documents officiels sont désormais admis. Ouf, a-t-on envie de souffler, le bulletin était déjà dans la boite ! Mais pris par le doute, nous nous renseignons tout de même par la suite et on nous confirme qu'il est en effet absolument illégal que les règles changent ainsi en cours de journée !

Par ailleurs, nous croisons un certain nombre de personnes ayant rencontré comme nous des problèmes : procurations non reçues (également dans les bureaux de vote de Lausanne, Genève et Québec), de nombreuses personnes qui se rendent pour voter à Zurich, qu'on envoie à Bâle pour qu'au final elles se fassent renvoyer à leur point de départ...
Cerise sur le gâteau : je n'ai pas pu voter du tout alors que j'apprends que mes parents ont reçu pour moi une carte d'électeur à leur domicile en France et que j'aurais donc pu, en toute logique, voter en fait deux fois, à deux endroits différents (alors que ça fait huit ans que je n'habite plus en France !), ce qui est également complètement illégal !!

De qui se moque-t-on ? Et à qui profitent toutes ces bavures ? A quoi s'attendre quant au déroulement du second tour ? Faut-il que toutes les personnes qui ne pourront pas s'y déplacer refassent une seconde fois, par acquis de conscience, leur procuration ?

Je vous invite donc aujourd'hui à signer massivement cette pétition si, comme moi, vous avez été victime de l'amateurisme de l'administration française, si vous êtes, comme beaucoup, indignés de ces méthodes, si vous pensez aussi que, du fait de ces nombreux dysfonctionnements, les résultats du premier tour sont complètement faussés et devraient être annulés, si vous souhaitez, enfin, interpeler les autorités françaises de chaque pays, consulats et ambassades, afin qu'à l'avenir elles fassent preuve d'un peu plus de professionnalisme et arrêtent de faire barrage à la démocratie ! Les français de l'étranger sont très nombreux et pas moins investis que les métropolitains, ils ont droit, eux aussi, à être entendus !!!
Merci d'avance pour votre soutien !



Aude compte sur vous aujourd'hui

Aude PIVÔT a besoin de votre aide pour sa pétition “Laurent Fabius: Trop de français de l'étranger n'ont pas été entendus : demandons l'annulation du 1er tour”. Rejoignez Aude et 48 signataires.