Pétition fermée

Stop à l'abstention ! Décalons le second tour des Présidentielles au 14 mai.

Cette pétition avait 8 signataires


Depuis 40 ans, l'abstention n'a cessé de progresser lors des élections françaises.

Pour les législatives, nous sommes passés de 15,1% d'abstention en 1985 à 44,59% en 2012. Et pour les présidentielles, de 12,7% en 1973 à 19,6% en 2012. (chiffres des seconds tours) Ces taux sont très linéaires, très progressifs.

Un seul pic est vraiment notable: en 1995, le second tour a connu une violente hausse de l'abstention. Alors qu'elle était de 15,9% au second tour de 1988, elle grimpe à 20,3% ! Du jamais vu... Une raison de cet écart: le second tour avait lieu le dimanche 7 mai, veille du lundi 8 mai, et donc pendant un pont de 3 jours. 

Depuis 22 ans on n'a plus proposé de second tour présidentiel lors d'un pont de 3 jours. Alors que l'abstention est aujourd'hui considéré comme un véritable fléau pour l'expression démocratique, est-il judicieux de la part du Conseil Constitutionnel de l'accroître davantage de façon mécanique en proposant un second tour le 7 mai?

Alors que les Français ne veulent plus se faire voler leurs élections (lors du duel improbable Chirac-Le Pen de 2002 l'abstention fut comparable à 1995, on comprend pourquoi) ne peut-on pas raisonnablement reculer le second tour au dimanche 14 mai, afin de réduire le risque d'abstention?

Impliquer les Français dans la vie politique, c'est aussi, au-delà des promesses électorales, leur laisser la possibilité de profiter de leurs congés - ici un pont - sans mettre en péril l'expression démocratique.

Placer le second tour au 7 mai, c'est provoquer (sciemment ou inconsciemment) un surcroît évident d'abstention.

Choisir de reporter au 14 mai 2017 le second tour serait un acte citoyen fort et engagé.

Ne laissons pas le sort de l'élection présidentielle se jouer sur l'abstention.

2% d'abstention supplémentaire (à cause d'une mauvaise date par exemple), c'est 1% donné à chaque candidat, et ce pour-cent peut faire basculer l'élection.

Demandons au Conseil Constitutionnel de modifier la date du second tour. Nous avons le droit de donner toute sa chance au processus démocratique.

Mobilisons-nous pour un report du second tour au 14 mai 2017.

Il n'est peut-être pas trop tard.

P.S.: Si cette pétition n'atteignait pas ses objectifs, il existe une roue de secours. Arrangez-vous pour voter, faire voter vos proches, donner ou récolter une procuration. Cette date est un obstacle, sachons le contourner!

 



Michael compte sur vous aujourd'hui

Michael LELLOUCHE a besoin de votre aide pour sa pétition “Laurent Fabius: Stop à l'abstention: Décalons le second tour au 14 mai 2017”. Rejoignez Michael et 7 signataires.