Marseille 13ème : Des centaines de logements prévus à Grandjean Sauvons l'environnement !

Marseille 13ème : Des centaines de logements prévus à Grandjean Sauvons l'environnement !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Ghislaine ESPOSITO a lancé cette pétition adressée à Laure Agnes Caradec (Adjointe au Maire de Marseille, Déléguée à l'Urbanisme)

La multiplication des projets immobiliers dans votre arrondissement vous interpelle ? La disparition des espaces de verdure vous préoccupe ? Il est peut-être temps d'agir...

Alors que nous devons faire face à une crise climatique que nul ne peut plus nier, l'artificialisation des sols liée à un étalement urbain sans précédent dans les anciens "espaces naturels sensibles" a désormais de grandes répercussions sur notre vie quotidienne et notre environnement.

Des instances ont été créées en Mai dernier pour la protection du climat et le Plan biodiversité "vise a reconquérir des espaces de biodiversité partout où cela est possible , en ville comme dans les espaces ruraux : sur des friches industrielles, dans les villes denses, à la périphérie des métropoles..." Il est désormais admis que "dans les espaces urbains (villes moyennes, métropoles) la nature apporte de nombreux bienfaits et contribue à notre bien-être (lutte contre l'effet d'îlot de chaleur urbain, amélioration de la qualité de l'air, maintien des sols...)"

Si effectivement "ce Plan Biodiversité a pour ambition de faire de la Biodiversité une composante clé de la construction de la ville de demain et de l'aménagement durable des territoires ruraux", alors il faut se demander pourquoi l'urbanisme n'en tient pas compte dès à présent ?

Des centaines de logements sont prévus dans notre traverse Grandjean et les terrains environnants ; les jardins privatifs, qui eux aussi hébergent de la biodiversité, sont condamnés à disparaître...pour laisser place à des bâtiments. 

Nous lançons un appel pour protéger ce qui peut encore l'être, respecter les espaces de nature existants, respecter l'environnement et le cadre de vie des résidents de longue date ou de ceux qui ont choisi de s'installer dans ce quartier pour y planter, nourrir et voir grandir, un olivier, un figuier, un amandier, un pied de lavande et de romarin ou pour les amateurs de potager, se réserver un carré pour des pieds de tomates...  Préserver notre terre pour respirer demain, pour offrir à la ville des "parcelles" de moyens pour lutter contre cet effet d'îlot de chaleur urbain, dont nous mesurons la puissance du jour au lendemain !

SAUVONS GRANDJEAN, parce que le devoir du citoyen est de commencer à agir à son niveau, devant sa porte, et lorsqu'une si belle conviction le porte, celle d'oeuvrer pour les générations futures et de préserver les quelques rares îlots de nature, alors les actions conjuguées, nous l'espérons, ne resteront pas lettre morte.

Demain, multiplier le flux de voitures au lieu de s'atteler collectivement à préserver la nature, s'avère un choix totalement inapproprié. Notre environnement et notre cadre de vie se doivent d'être préservés, et avec eux, notre santé. Aujourd'hui il s'agit d'une absolue priorité.

Et si on décidait enfin de se donner les moyens de préserver ces terres, d'insuffler un élan pour la vraie richesse et la vraie ressource qu'elles représentent, et par là-même de créer les conditions de notre survie ?

Vous répondez : OUI ?   Alors par avance, Merci !

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !