Annulation de la hausse des impôts locaux à Vierzon votée en 2018

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


C'est bien joli de soutenir les gilets jaunes, mais la majorité vierzonnaise doit mettre des actes devant ses choix politiques. Elle ne peut pas dire aux gilets jaunes, vous avez raison, tout augmente, c'est la faute au gouvernement et de l'autre, profiter que la taxe d'habitation baisse d'un côté (décision du gouvernement) et de l'autre, augmenter la taxe d'habitation (décision de la majorité municipale vierzonnaise). Tout est une question de choix politiques qui doivent être débattus par le plus grand nombre des citoyens vierzonnais.

Il est temps que les élus ouvrent la voie : ils doivent annuler la hausse des impôts locaux (hausse votée en mars 2018) en votant une nouvelle délibération dans ce sens. Tout comme elle doit annoncer des mesures locales sur le prix de l'eau par exemple. 

Par ailleurs, les élus de la majorité de cette ville ne peuvent pas soutenir les gilets jaunes, et donc le referendum d'initiatives citoyennes (RIC) au niveau national, réclamer plus de démocratie sur de grands sujets qui ont une incidence sur la vie des Français et prendre des décisions, au niveau local, en piétinant l'avis des citoyens vierzonnais.

La construction d'une nouvelle auberge de jeunesse sur le site de la Française est-elle  une priorité pour la vie des Vierzonnais ? C'est une question à,leur poser. Le conseil municipal doit donc délibérer sur le principe que les grands projets de cette ville qui impliquent des budgets conséquents doivent être soumis à un référendum local.