La vérité pour Samba Diop, jeune footballeur décédé dans des circonstances inexpliquées

0 a signé. Allez jusqu'à 75 000 !

Jean-Edouard CALESSE
Jean-Edouard CALESSE a signé la pétition

Cela fait maintenant plus d’1 an que Samba DIOP, jeune espoir au club du HAC, est mort brutalement dans des circonstances qui demeurent aujourd’hui floues et inexpliquées.

Je suis sa mère et j’aimerais raconter son histoire, et le combat qui est le mien aujourd’hui :

Samba rêvait de devenir footballeur professionnel. Depuis qu’il a 5 ans et 3 mois, j’ai accompagné et suivi mon fils à tous ses entraînements et j’ai toujours été derrière lui pour l’aider à accomplir ce rêve qui lui était si cher.

Samba avait 18 ans.

La veille de son décès, il s’entraînait avec la réserve en vue d’un match prévu le lendemain. En rentrant de ce dernier entraînement, il nous a dit qu’il se sentait extrêmement faible. Il nous a expliqué qu’il avait eu une visite médicale et qu’on lui avait administré une piqûre pour une gêne qu’il ressentait au niveau de la hanche. Je pensais que son état faible était d’abord surtout lié à son entraînement.

Le soir, son état s’était dégradé. Il nous répétait qu’il n’avait “plus de jus” et nous demandait pourquoi est ce que le docteur lui avait administré une injection. Lorsqu’il a fait un premier malaise vers 1h du matin, j’ai instinctivement su que c’était beaucoup plus grave que ce que je pensais. Il s’était effondré à plusieurs reprises et c’est là que nous avons décidé d’appeler le SAMU qui l’a transporté à l’hôpital du Havre.

Le lendemain matin, nous apprenions sa mort soudaine de la part du médecin de l’hôpital.

Sur demande de l’hôpital qui considérait cette mort subite suspecte, le procureur a ouvert une enquête. Samba n’avait en effet aucune maladie et aucuns antécédents médicaux.

Perdre son fils est une épreuve atroce et une douleur inexplicable. Face à l’insurmontable, je m’en étais complètement remise à la justice pour éclaircir la cause de cette mort pendant que nous étions en période de deuil et de recueil en famille - pour tenter de survivre.

Mais un an après, face à la passivité et à l’inertie de la justice, j’ai décidé de me battre pour Samba et pour tous ces jeunes qui meurent dans l’indifférence totale. La mort de Samba avait fait les gros titres mais depuis, l’enquête est au point mort, avec aucune avancée. Un premier rapport d’autopsie nous a été délivré sans qu’aucune cause claire ne soit mentionnée, la présence de la dite injection est mentionnée mais cette piste n’a pas été approfondie pour des raisons qui nous sont inconnues.

Nous avons demandé une contre-expertise il y a 6 mois, mais nous n’avons aucune nouvelle et, à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas si celle-ci a eu lieu. Depuis lors, nous ne sommes pas écoutés, pire, nous sommes ignorés et sans réponse face à nos nombreuses questions.

Plusieurs cas de mort subite de sportifs ont eu lieu à la même période dans d’autres villes. Ces morts ne semblent pas non plus être pris au sérieux, donc je ne peux m’empêcher de me demander : combien de décès faut-il avant que l’on s’indigne tous de ces anomalies et de ces morts subites de jeunes sportifs ?

Si nous prenons la parole aujourd’hui, c’est aussi pour rétablir la vérité face aux nombreuses déclarations diffamatoires et contre-vérités qui ont eu été publiés par certains médias ces derniers mois sur cette affaire.

Il m’est insupportable de penser que de jeunes adolescents, emplis d’énergies, de rêves et d’espoirs meurent soudainement dans l'indifférence totale. Il n’est tout simplement pas normal de mourir d’arrêts cardiaques à 17, 18, ou 19 ans.

Soutenez-nous pour que la contre-expertise que nous avons demandée aboutisse. Pour que la lumière soit mise sur la cause du décès de mon fils et pour que les toutes les parties prenantes et les institutions concernées s’impliquent activement dans la résolution de ces cas.

J'aimerais savoir ce qui a causé la mort pour que nous puissions faire notre deuil dignement - un deuil qu’il nous est impossible de faire sans accès à un rapport d’autopsie clair et détaillé et une enquête menée en bonne et due forme. 

Nous demandons donc expressément au Procureur du Havre et aux autorités juridiques concernées de mettre les moyens nécessaires pour faire émerger la vérité. 

Je vous remercie pour votre soutien, 

Arame DIOP, maman de Samba