Empêcher le renvoi d'un jeune Darfouri (Soudan) en Italie

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Pétition pour soutenir Michael, un jeune Darfouri maintenant Palaisien

 
Michael, jeune Soudanais du Darfour, arrivé mineur en France, est pris en charge par une famille palaisienne depuis le mois de juillet 2017. Il apprend rapidement le français auprès de l’association « Dire-Lire » et tisse des liens très forts avec de nombreux·ses Palaisien·ne·s (commerçant·e·s, joueur·se·s de football, voisin·e·s). Il parvient petit à petit à se reconstruire et ce, malgré de lourds traumatismes vécus au Darfour.


Or, ce jeune homme, d’à peine 18 ans, est sous le coup d’une procédure dite « Dublin » qui vise à le renvoyer en Italie, premier pays européen qu’il a traversé et qui est considéré comme responsable de sa demande d’asile.

 
Ce renvoi vers l’Italie serait totalement absurde et illégal ! Arrivé seul sans famille et sans connaissance, il aurait dû bénéficier d’une protection particulière de la France dans le cadre de sa demande d’asile. Or, la Préfecture d’Essonne a fait traîner l’affaire jusqu’à sa majorité pour ne pas avoir à prendre en charge sa demande d’asile. Aujourd’hui, il risque un transfert vers l’Italie.

 
Les conséquences sur sa situation seraient extrêmement graves. En effet, il ne connaît personne en Italie, ne parle pas l’italien… Cela mettrait fin à toute son insertion sociale et reconstruction psychologique. Alors qu’en France, il est complètement intégré dans la vie palaisienne. La malhonnêteté de la préfecture de l’Essonne ne devrait pas affecter la vie de Michael. En revanche, l’intégration de ce dernier dans la vie de la cité doit être un élément qui plaide en faveur de son maintien dans notre pays.


Nous vous proposons donc de signer cette pétition pour apporter votre soutien à Michael afin d’éviter son renvoi.

 



Antoine compte sur vous aujourd'hui

Antoine ERMAKOFF a besoin de votre aide pour sa pétition “La préfecture de l'Essonne: Empêcher le renvoi d'un jeune Darfouri (Soudan) en Italie”. Rejoignez Antoine et 719 signataires.