LE "GUSR" CONTRE LE POUVOIR D'ACHAT DES GUADELOUPÉENS

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


LE GUSR CONTRE LE POUVOIR D'ACHAT DES GUADELOUPÉENS  

Dans une déclaration au journal télévisé de la station de télévision "GUADELOUPE 1ère" du 23 mai 2018, Guy LOSBAR, président du parti politique GUSR "GUADELOUPE UNIE SOCIALISME ET RÉALITÉS", en présence du sénateur LREM Dominique THÉOPHILE, du conseiller régional de la majorité Georges BRÉDENT et de l'élue de Sainte-Anne: Nadia PERRAN, a proposé la création d'un fond local adossé à la perception de 1% sur l'octroi de mer, taxe prélevée sur l'ensemble des guadeloupéens, et donc, une nouvelle taxe destinée à faire face aux catastrophes naturelles.

En premier, lieu il convient de préciser que l'indemnisation au titre des catastrophes naturelles est bien de la compétence de l'Etat et, par ailleurs, contractuellement par les compagnies d'assurance.

En second lieu, il faut rappeler que c'est bien le produit de l'octroi de mer qui constitue l'essentiel des recettes d'investissement des collectivités locales de notre territoire. Ainsi, par cette proposition inique, l'ensemble de l'économie publique et privée sera impacté par cet alourdissement de la fiscalité.

Si cette taxe supplémentaire voit le jour, le pouvoir d'achat de chaque guadeloupéen, déjà si malmené par le gouvernement actuel (voir l'augmentation du taux de la CSG), va subir une baisse significative.

En effet, quasiment tous les produits en circulation dans le département subissent la taxe de l'octroi de mer. Cette taxe augmente le prix des produits vendus sur le territoire.

Nous refusons ce prélèvement supplémentaire.

Par notre silence, nous laissons à ces représentants politiques la possibilité d'instaurer une nouvelle taxe, sans le dire.

Nous laissons ces élus locaux vouloir remplacer les obligations constitutionnelles et législatives de l'État au lieu d'exiger de ce dernier une implication forte au titre de la solidarité nationale à l'égal des situations de catastrophes naturelles partout dans la République Française.

Ne laissons pas cette idéologie autonomiste prospérée, ne nous laissons pas plumer par ces élus qui s'enrichissent sur le dos du peuple. Au contraire, nous leur proposons d'instituer un prélèvement d'au moins 10% sur toutes leurs indemnités de fonction pour faire face à cette proposition socialiste qui méconnaît les souffrances du peuple.

C'est toute la population qui en souffrira et, en premier lieu les plus démunis d'entre nous. 

NOUS DEMANDONS DONC AUX GUADELOUPÉENS ET GUADELOUPÉENNES DE S'OPPOSER A CETTE PROPOSITION SCÉLÉRATE DU "SOCIALISME DE RÉALITÉS".

SIGNONS ET FAISONS SIGNER CETTE PÉTITION.

 



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre SOULEZ a besoin de votre aide pour sa pétition “LA POPULATION GUADELOUPÉENNE : LE "GUSR" CONTRE LE POUVOIR D'ACHAT DES GUADELOUPÉENS”. Rejoignez Pierre et 11 signataires.