Pétition fermée

Pour le bien être des enfants avant le droit des parents

Cette pétition avait 531 signataires


Il y a 5 situations qui sont préjudiciables et dangereuses pour nos enfants: 1. N'importe quelle personne peut reconnaître un enfant sans que le parent soit au courant2. Le Juge aux affaires familiales (JAF) ne vérifie pas les attestations et les dires de l'un ou l'autre parent3. Le JAF ne fait pas de vérifications approfondies de ce qui peut mettre l'enfant en réel danger pour certaines situations4. Comment une demande de droit de visite et d'hébergement peut suffire à un juge, pour accorder cette demande sans que le parent ne connaisse l'enfant, ni aucun intéressement à son égard ? (pas de prise de nouvelles, pas de pension alimentaire)5. Les menaces et la mise en danger de la vie d'autrui ne sont pas prises en considération assez sérieusement Ces 5 situations sont importantes pour moi car on oblige à rencontrer un parent inconnu qui a psychologiquement traumatisé l'enfant, et qui ne s’intéresse aucunement à son bien ou son équilibre. - Pour la reconnaissance de l'enfant, les deux parents doivent être au courant.- Une vérification plus approfondie doit être faite par le JAF, sur les attestations ou toutes pièces apporter par l'un des deux parents.- Le parent doit prouver son intéressement et doit prouver qu'il connait l'enfant ou qu'il à essayer de le connaître avant d'avoir un droit quelconque.- Ne pas tolérer aussi légèrement les menaces et la mise en danger de la vie d'autrui. Cette pétition pourra changer beaucoup de vies d'enfants mis en danger autant physiquement que psychologiquement par leurs parents. Suite à cette pétition, j'enverrai les résultats à la ministre Laurence Rossignol ainsi qu'a M. le Président de la République, en espérant changer cette situation. Pour que le parent arrête de s'en servir comme " objet " seulement pour nuire à l'autre parent. Aidez-nous à faire bouger les choses et protéger les enfants!


ludivine compte sur vous aujourd'hui

ludivine FONTAINE a besoin de votre aide pour sa pétition “la ministre Mme laurence rossignol et Mr le président de la république: des changements de loi primordiale pour le bien des enfants”. Rejoignez ludivine et 530 signataires.