Sauvez Girogirocorto et le Festival Solidaire aux Arènes de Montmartre !

Sauvez Girogirocorto et le Festival Solidaire aux Arènes de Montmartre !

0 hanno firmato. Arriviamo a 1.000.
Quando arriverà a1.000 firme, questa petizione avrà più possibilità di essere inserita tra le petizioni consigliate!

Gianlorenzo Lombardi ha lanciato questa petizione e l'ha diretta a la mairie du 18ème e a

Avec l’arrivée de la Covid, la culture subit, comme les autres secteurs, le poids de cette période de crise. La plupart des gens ont hâte de retrouver des événements artistiques et culturels, essentiels pour la vie de tous les jours. Dans ce climat, hélas toujours contraignant pour la création, la Mairie du 18ème arrondissement a décidé, pour le bien être des voisins, de réduire l’ensemble du Festival aux Arènes de Montmartre à trois jours. Ce qui a pour conséquence la disparition de Girogirocorto  qui ouvre chaque année le Festival Solidaire aux Arènes de Montmartre, géré depuis longtemps par l’association “La strada dell’arte” de Stéphane Mir et sa fidèle équipe composée en grande partie de bénévoles attachés à cette manifestation culturelle.  Un événement public qui, le temps d’une semaine, organise aussi bien concerts, représentations théâtrales, scènes ouvertes et projections, rendant encore plus pétillante et extravertie la vie du quartier, parmi les plus beaux de Paris et du monde.

 


C’est donc le festival franco-italien Girogirocorto qui se retrouve à souffrir de la suppression de cette journée, malgré le succès de la dernière édition en 2020 avec une centaine de spectateurs, respectant les gestes barrières, et la volonté de faire découvrir de nouveaux courts-métrages dans un cadre magnifique et verdoyant comme celui des Arènes de Montmartre, où l’on peut regarder ces films indépendants en plein air. 

 


Le festival Girogirocorto met en relief le travail de jeunes cinéastes indépendants à la recherche de visibilité, dans un environnement convivial qui permet une rencontre chaleureuse entre le public et des cinéastes professionnels italiens qui, chaque année, sont conviés à faire partie du jury pour élire le meilleur court-métrage.        Nous avons créé cette collaboration avec Stéphane et les autres amis du Festival Solidaire des Arènes de Montmartre pour faire connaître notre travail de découverte de jeunes talents italiens et, surtout, français, qui ont aussi besoin d’un meilleur rayonnement dans leur pays et qui, lors de l’édition romaine du festival, peuvent soumettre leur travail à des cinéastes d’Italie. 

 


Le format du court-métrage est un outil important, qui permet aussi aux grands auteurs de demain de s’exprimer avec des budgets réduits et une créativité assez libre… en attendant que ces artistes puissent accéder à des ressources majeures afin de produire leurs premiers longs-métrages. 

 


Une fois terminée cette période où salles de cinéma, de concert et de théâtre sont obligées de rester fermées à cause de la pandémie, nous espérons voir de nouveau des gens curieux et inspirés repartir à la découverte de nouveaux horizons culturels, loin du « streaming » sur leur ordinateur et dans un climat de convivialité et de créativité, éléments essentiels à la célébration de la vie. 

 


Par cette lettre, nous, soutiens du cinéma indépendant français et italien, sollicitons une récolte de signatures pour inciter la Mairie du 18ème arrondissement de Paris à faire que cette manifestation culturelle puisse continuer d’exister. Nous considérons ce festival comme un événement essentiel et toujours d’actualité, particulièrement au vu du rôle qu’a joué à travers les âges Paris, capitale européenne majeure, pour la préservation de l’art et de la culture, quels que soient le contexte et les crises traversées. 

0 hanno firmato. Arriviamo a 1.000.
Quando arriverà a1.000 firme, questa petizione avrà più possibilità di essere inserita tra le petizioni consigliate!