Jeunes migrants en danger à la Croix Rousse

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !

Laura Berchansky
Laura Berchansky a signé la pétition

Exigeons de la Métropole et de la Préfecture de Lyon qu’elles prennent leurs responsabilités pour les jeunes migrants du Collège Sans Frontières Maurice Scève.

Près de 450 mineurs et jeunes majeurs migrants vivent dans des conditions indignes dans l’ex-collège Maurice Scève sur le plateau de la Croix-Rousse, à Lyon.

Ils ont connu le drame de l’exil forcé : jetés sur les routes par la guerre, la famine, l’abandon social et les effets du réchauffement climatique, ils ont pour beaucoup connu l’enfer libyen, ont pris tous les risques en Méditerranée, dans l’espoir de trouver asile en Europe.

Le collège est plein à craquer et nous ne pouvons accueillir les nouveaux arrivants qui se présentent chaque jour.

La Métropole menace de cesser d’apporter, le 15 novembre, l’aide sommaire que le collectif de soutiens et d’habitants avait obtenu (approvisionnement alimentaire, 9 douches et WC, aide juridique, aide aux travaux) au prétexte que la population du squat augmente. Comme si ses habitants étaient responsables du manque criant de places d’hébergement à Lyon.

La Préfecture ne donne jamais aucune suite aux demandes répétées d’hébergement alors qu’elle en a la responsabilité légale pour les demandeurs d’asile.

Les services de la Métropole et de la Préfecture, incapables de proposer un hébergement aux jeunes exilé.e.s dont ils ont légalement la charge, continuent d’indiquer l’adresse du collège comme refuge possible, nous mettant dans une situation de plus en plus difficile à gérer.

 

Nous, citoyen.ne.s et futurs électeurs et électrices pour les municipales de 2020, appelons la Métropole de Lyon à ne pas abandonner l’aide sommaire qu’elle apportait jusque-là aux habitants du collège.

Nous appelons les autorités compétentes (Préfecture, Métropole, Ville de Lyon) à se mobiliser pour apporter des solutions d’hébergement dignes et pérennes pour les demandeurs d’asile, comme la loi l’exige.

Signez et partagez cette pétition !