La limitation des nuisances des paquebots

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
PATRICK GERVILLIERS a lancé cette pétition adressée à Les élus et candidats aux éléctions pour la mairie de Marseille

TOUJOURS PLUS DE PAQUEBOTS AU CAP JANET !!!

Le projet ? Créer  un nouvel espace afin de regrouper tous les bateaux de passagers au Cap Janet.

Ce projet prévoit d’accueillir 200 bateaux supplémentaires par an, et des bateaux plus grands qu’avant, puisqu’ils pourront atteindre plus de 200 mètres de long.

Le prix à payer sera lourd !!!

Plus de pollution : À Marseille, huitième ville la plus impactée du continent, les 57 bateaux de croisière qui y ont fait escale en 2017 ont émis quatre fois plus de dioxyde de soufre que tous les véhicules circulant en ville. De nombreuses études ont prouvé que l’augmentation de la pollution provoquait une augmentation des problèmes respiratoires (crises d’asthme…), des problèmes d’allergies (allergie aux pollens…), des problèmes cardiaques, des dépressions, des cancers et même des crises de schizophrénies ! Le seuil de pollution le plus élevé sera entre le collège Arthur Rimbaud et le lycée Saint Exupéry. Merci pour nos enfants !!!

Plus d’embouteillage : Avec 2 600 véhicules supplémentaires par jour, des nombreux embouteillages sont à prévoir, particulièrement à la sortie 4. C’est une double peine, car l’augmentation des embouteillages créera aussi une augmentation de la pollution. Et le comble, c’est que les marseillais ne seront pas autorisés à conduire leur voiture pour cause de pollution certains jours (voir la vignette Crit’Air mis en place en juin 2019)!

Une fuite de l’argent qui serait utile pour nos quartiers : Une convention prévoyait que la mairie et le département payent, grâce à nos impôts, 10,5 millions pour financer la nouvelle bretelle d'autoroute entièrement dédiée au port, et un cofinancement encore plus massif du projet !

Plus de décès : Les décès liés à la pollution représentent 67 000 morts par an en France. Sachant que la mer Méditerranée est moins protégée que beaucoup d’autres mers par la loi sur la pollution … Vous savez où vivent ceux qui souffrent de la perte prématurée d’un proche.

Une dégradation des paysage et une augmentation du bruit : 150 mètres de passerelles, des quais et des bateaux supplémentaires produiront une perte de certaines vues mer...

Ce que nous demandons :

Un calendrier prévoyant l’électrification de tous les bateaux à court terme (2021), avec des indemnités en cas de retard.

La création d’un comité indépendant veillant continuellement au respect de la loi par les bateaux avec une verbalisation systématique en cas de son non-respect.

Le droit de respirer ! Pourquoi la loi protège moins les habitants de Marseille que ceux du Havre ? Pourquoi la loi protège moins les habitants de 15ème et 16ème que ceux ayant la chance d’habiter à côté du lieu de travail du maire ? Certaines vies sont moins importantes que d’autres ? Nous voulons l’adoption des normes de zone à faible émission dans le 15ème et le 16ème, y compris pour le port, avant la délocalisation des bateaux au Cap Janet. Nous voulons que les bateaux ne puissent pas venir au port quand nous n’avons pas le droit de conduire nos voitures. Nous voulons également l’adoption par Marseille des normes de zones d’émission contrôlées.

Une nouvelle analyse de l’impact du projet en termes de pollution, avec des projections tenant compte de la réalité à venir (cf blog), ainsi que des mesures effectuées dans le port (qu’on-t-il à cacher pour refuser l’accès au port pour ces mesures ?)

L’aménagement d’un grand espace vert « tampon » entre le Cap Janet et le collège Arthur Rimbaud.

Plus d'info sur https://narraiz.wixsite.com/website ou par mail à capjanet@orange.fr

Des solutions existent ! Signez pour que nos élus les mettent en place !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !