Pétition fermée
Adressée à la ligue nationale de rugby et 1 autre

refuser de jouer le jeudi et vendredi soir

2 067
signataires

DISPARITION PROGRAMMEE DE LA PROD2

L'attribution du Top 14 à Canal+ pour 4 ans de plus, oblige l'ensemble des rencontres du Top 14 à
se dérouler sur le week end , les matchs de PRO D2 se joueront jeudi et vendredi soir.

C'est un coup de massue sur la tête des supporters qui n'hésitent pas à accompagner leur
club à domicile ou sur tous les stades de France faisant souvent des sacrifices financiers et familiaux.

La Prod2 jeudi et vendredi c'est :
-L'impossibilité pour ceux qui travaillent de se rendre au stade
-L'impossibilité de venir au stade en famille.
-Priver les enfants de voir leur sport favori.
-Briser le tissu social et sportif ,pas de 3 eme mi-temps,ni rencontres d'avant match.
-Des recettes en moins en terme d'abonnés,de billeterie.
-Des recettes en moins aux boutiques,aux bodegas,aux restaurants.
-Un manque à gagner pour le commerce local.
-C'est faire jouer des professionnels dans des stades vides sans ambiance.
-C'est la fin programmée du rugby tel que nous l'aimons.

Des solutions pourrait etre trouvées afin de satisfaire les supporters et les sacro chaines télé.
Signer massivement cette pétition afin de préserver notre sport préféré et les valeurs qui l'accompagnent.
Plus nous serons nombreux,plus nous aurons de chances de faire prendre conscience à Canal+ et à la Ligue
que le rôle de supporter est indispensable dans le sport.


Robert PONS
Secretaire général d'une association de supporters de rugby
Els de Tolosa amb l'Usap

Cette pétition a été remise à:
  • la ligue nationale de rugby
  • Canal+

    robert PONS a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 2 067 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    robert compte sur vous aujourd'hui

    robert PONS a besoin de votre aide pour sa pétition “la ligue nationale de rugby: refuser de jouer le jeudi et vendredi soir”. Rejoignez robert et 2 066 signataires.