Pétition fermée

Stop aux animaux domestiques dans les cirques

Cette pétition avait 6 401 signataires


La pétition des oubliés.

Pourquoi ? 

Si de plus en plus de pays du monde s'opposent aux animaux sauvages dans les cirques, la France a une position particulière par rapport à ses voisins européens. Elle devrait même interdire les animaux domestiques dans les cirques, avant, les animaux sauvages :

En effet, un vide juridique empêche la protection et le suivi des animaux DOMESTIQUES dans les cirque ; les DDPP du territoire français nous rapportent que tantôt, ils se réfèrent à l'arrêté du 18 mars 2011 ET aux articles L214, ou encore à l'arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques relevant du IV de l'article L. 214­6 du code rural et de la pêche maritime.

C'est à l'appréciation de l'inspecteur, car il n'existe pas de textes spécifiques concernant les espèces des animaux domestiques dans les cirques ITINÉRANTS.

Les DDPP déplorent que l’arrêté du 18 mars 2011, soit déjà incomplet, entre autres, en ce qui concerne les animaux marins dans les cirques itinérants.

Attention : Imposer la même législation relative aux parcs zoologiques reviendrait tout bonnement à interdire les animaux dans les cirques. Il est en effet absolument impossible d’assurer le bien-­être d’animaux tout en les obligeant à parcourir des milliers de kilomètres par an.

Il est à craindre que les animaux sauvages exclus des cirques, les animaux domestiques, chiens, chats, chèvres, chameaux, lamas, cochons, bœufs, vaches, ânes (qui servent aussi à l'hybridation), oies, dromadaires, chevaux, poneys (souvent utilisés à l'entracte pour un commerce lucratif avec des enfants en ballade sur la piste), les colombes...aient à subir, sans aucune réglementation adaptée, la violence de l'enfermement dans de minuscules cages, d'être stockés misérablement, tant pendant les transports que durant les haltes (le dressage n'étant pas non plus encadré par la législation en France).

Les animaux domestiques sont souvent attachés très court et parfois sans aucune clôture, de cette manière le public peut s'en approcher et les caresser, pas de sécurité pour eux, ni pour les visiteurs, les accidents et échappées deviennent de plus en plus fréquents.

De plus la France n'a pas les ressources humaines suffisantes, pour faire respecter ces lois, déjà largement bafouées.

La France doit interdire tous les animaux domestiques et sauvages dans les cirques.



Joan compte sur vous aujourd'hui

Joan DESCLIDES a besoin de votre aide pour sa pétition “LA FRANCE DIT AUSSI STOP AUX ANIMAUX DOMESTIQUES DANS LES CIRQUES”. Rejoignez Joan et 6 400 signataires.