Respect du temps de repos et modification des heures de prise d'astreinte à Smile

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


A l’attention de la direction générale de Smile

Depuis le 31 mai, des négociations ont été ouvertes concernant le dispositif d’astreinte. Nous remontons de vives inquiétudes et soumettons les demandes suivantes :

Heure de prise de l’astreinte

Nous demandons à ce que soient clarifiés les horaires pour lesquels les salariés doivent prendre en main les projets de run au sein des agences.

Le management demande généralement une présence de 9h à 18h pour assurer la stabilité des projets. Nous demandons à ce que la prise en compte des demandes soit effectuée dans le cadre des astreintes dès 18h. Nous demandons à ce que la plage d’astreinte en semaine passe de 20h-8h à 18h-8h.

Temps de repos.

Nous demandons le respect des temps de repos pour les salariés mis en astreinte. Le précédent accord de Smile caractérisait les travaux effectués en astreinte comme des travaux urgent en s’appuyant sur l’article D3131-5 (D3131-1 de l’actuel Code du travail)

Nous pensons que le caractère récurrent et planifié des astreintes démontre qu’il ne s’agit pas de travaux urgents. De plus le Code du travail prévoit même en cas de travaux urgents, la mise en place de compensations en terme de temps de repos. Ces travaux urgents doivent normalement être notifiés auprès de l’inspection du travail.

Nous demandons la mise en place d’un nouveau cadre permettant aux salariés en astreinte de récupérer leur temps de repos. C’est une question primordiale pour la santé et la sécurité des salariés. Un salarié ayant été réveillé plusieurs fois dans la nuit peut-il sereinement se rendre au travail aux horaires habituels ? La fatigue engendrée l’expose à de nombreux risques : baisse de vigilance et accident de la route, effet néfaste sur la santé, difficulté à tenir la journée de travail…

Récupération du dimanche

Lors des discussions, vous avez fait part de votre projet de supprimer le temps de repos octroyé lors de la réalisation de travaux en astreinte le dimanche. Les salariés devraient ainsi, selon vos dires, bénéficier de la paie du temps de travail et recevoir la majoration relative au travail du dimanche sous forme de temps de repos.

Nous refusons cette régression. Le travail effectué le dimanche en astreinte est fait en plus du travail quotidien classique. Dès lors, du temps de repos complémentaire doit être accordé, ce temps de repos ne doit pas être confondu avec la majoration normale du travail du dimanche.



CGT compte sur vous aujourd'hui

CGT SMILE a besoin de votre aide pour sa pétition “La direction générale de Smile: Respect du temps de repos et modification des heures de prise d'astreinte à Smile”. Rejoignez CGT et 15 signataires.