Non aux augmentation de loyers des particuliers pendant le coronavirus

Non aux augmentation de loyers des particuliers pendant le coronavirus

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Caroline BOOP a lancé cette pétition adressée à La commune de paris et à

Dans le contexte sanitaire, économique et social compliqué que connaissent la majorité des français avec le COVID-19, je pense que le gouvernement devrait émettre un décret interdisant les augmentations de loyer pendant toute la période d'impact du COVID-19.

En effet, si des actions ont été envisagées concernant les baux commerciaux, à ce jour rien n'a été mis en oeuvre pour les locataires particuliers.

Il est normal de payer son loyer car bien entendu il y a également d'autres particuliers propriétaires qui en face ont besoin de cet argent. Toutefois il me semble anormal de procéder à des augmentations de loyer en cette période, même si celles ci sont légalement prévues dans le contrat de bail et si elles portent sur l'indice d'augmentation en cours. Rappelons que cet indice prend en compte les mois passés et ne prend pas du tout en compte le contexte compliqué qui nous attend dans les prochains mois, le chômage partiel (ou non partiel...) de nombreux français.

J'ai reçu pour ma part le 31 mars un avis d'augmentation de loyer dès le mois d'avril et j'en ai été outrée. Par principe les propriétaires devraient spontanément proposer de reporter les augmentations au mois de septembre 2020, par action de solidarité envers les locataires. Mais comme il y a peu de chance que cela se fasse spontanément, j'invite le gouvernement à écrire un décret sur ce point, avec effet rétroactif sur mars 2020.

Merci de votre aide à pousser ce message le plus rapidement possible. Prenez bien soin de vous tou.te.s.

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !