Vivre sereinement à Saint Bonnet

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Habitants de Villefontaine a lancé cette pétition adressée à La Commune de Villefontaine et à

En tant qu'habitants du quartier de Saint Bonnet et citoyens de Villefontaine nous demandons de l'aide.

Les habitants de Saint Bonnet sont en colère.

Les parents d'élèves du quartier ont peur pour leurs familles.

Nous demandons aux forces de l'ordre d'être intransigeantes lorsque la sécurité des habitants de notre quartier est mise en péril.

Nous voulons que les services de police et de gendarmerie interviennent de manière régulière et qu'ils patrouillent à pied dans notre quartier de Saint Bonnet et aux abords de la Réserve Naturelle.

Nous demandons à la mairie d'aménager notre quartier pour que chaque habitant se sente en sécurité.

Nous demandons à la mairie un accès piéton et sécurisé à l'école « Le Ruisseau » (GS13).

Nous demandons des places de parking supplémentaires pour que les parents porteurs de handicaps puissent accéder à l'école de manière sereine et en toute sécurité.

-Été 2019 et 2020 jusqu'à aujourd'hui, des squatteurs semblent avoir conquis les abords de l'école maternelle et élémentaire et passent leurs soirées devant les portails de celles-ci. Des riverains ont même découvert des sachets de drogue.

-Des hommes sont présents constamment aux pieds des immeubles « Les Serpentines » aux abords des pavillons de la rue Kahl Am Main et en bas des immeubles des "Trois Statues". Ils dégradent, boivent de l'alcool, intimident les riverains, insultent, violentent les habitants. Les femmes n'osent plus aller faire leurs courses seules. Les riverains les voient vendre de la drogue en toute impunité.

-Un riverain (d'un certain age) excédé par le squattage devant l'école, n'ose plus allumer la lumière la nuit de peur d'avoir des problèmes avec « les squatteurs ».

-Le 25 Juillet 2020 au soir, un scooter brûle devant l'école. Un riverain voyant le feu, avertit les voisins proches du foyer. La végétation est sèche et le feu gagne très vite du terrain. Les riverains arrosent avec des seaux d'eau, des tuyaux, jusqu'à l'arrivée des pompiers qui disent ne pas connaître les accès. Ils finissent par se garer dans le lotissement « Les Coccinelles » et passent leurs tuyaux par dessus le portail.

-Le 28 juillet 2020, un habitant du lotissement « Les Coccinelles » demande à une fille d'environ 14 ans de ne pas monter sur la voiture de celui-ci. Cette jeune fille se met à l'insulter. Le riverain lui prend fermement le bras et lui demande de descendre. La jeune fille s'en va mais revient le soir même avec sa mère qui fait un scandale. La femme du riverain appelle la gendarmerie qui vient quelques temps plus tard. Les gendarmes sont de St Jean-de-Bournay et non de Villefontaine. Ils ne connaissent pas le quartier, ils semblent abasourdis par l'ambiance qui y règne.

-Tous les jours de l'année, des personnes se garent sur les passages réservés aux piétons. L'accès en poussette ou en fauteuil roulant est très difficile et dangereux.

-Juillet et Août 2020, la Réserve Naturelle de Saint Bonnet est incendiée de manière quasi quotidienne. Régulièrement des marcheurs ont tenté d'éteindre des départs de flammes.

-Octobre 2020, la police municipale intervient aux abords de l'école « Le Ruisseau » (GS13) à Villefontaine. Elle gare sa voiture rue des Eaux Vives et entre dans le lotissement « Les Coccinelles ». Les policiers tentent d'ouvrir le portail appartenant au lotissement pour accéder devant l'école où des « squatteurs » rodent depuis plusieurs mois. Ce portail est privé et donc fermé. Les policiers font demi-tour. Les squatteurs partent en voyant les policiers. Les policiers retournent dans leur véhicule et disparaissent.

-Le 16 Novembre aux abords de l'étang de Saint Bonnet une assistante maternelle croise un énorme chien de type « Dogue Argentin ». Il n'est pas tenu en laisse. Il s'approche très violemment des enfants qui ce sont mis à hurler.

-Novembre 2020, une maman de l'école « Le Ruisseau » croise un parent de l'école avec un gros chien sans laisse. C'est très souvent que cet incident se produit dans le quartier.

-Depuis plusieurs mois, des individus squattent les escaliers extérieurs des immeubles « Les Serpentines » et empêchent les parents de l'école « Le Ruisseau » de s'y rendre. Les parents ont fini par faire des détours.

-Le 15 Octobre une agression physique et verbale, par des jeunes qui « squattent » dans les escaliers extérieurs des immeubles « Les Serpentines », sur un couple de parents amenant leurs enfants à l'école. Une plainte a été déposée.

-Novembre 2020, la classe de CM2 de l'école « Le Ruisseau » rentre de la piscine municipale et passe devant les squatteurs de l'école. Des enfants de la classe se font insulter.

-Des intrusions sont constatées de manière très régulières dans l'école « Le Ruisseau »durant le soir, les week-end et les vacances scolaires.

-Le 27 Novembre 2020, à la sortie de l'école, deux personnes se bagarrent devant le portail, à coup de pieds et de poings, sous les yeux des enseignants, des parents et des enfants de l'école. La bagarre est très violente et les deux personnes entre dans la cours de l'école en se bousculant aux pieds des élèves de CP et des enseignants. La gendarmerie est appelée et arrive peu de temps après. Il n'y a pas eu de surveillance policière le lundi suivant afin de rassurer les familles et les enseignants, aux heures d'école.

Nous ne listerons pas les nombreux véhicules, poubelles, ponts, passerelles incendiés chaque mois. Les nombreux lieux d'habitations transformés en véritables déchetteries et en salon pour squatteurs (canapés, chaises, qui gisent en bas des immeubles). Les nombreux véhicules motorisés (quads, motos cross …), roulant sur les pistes cyclables de Villefontaine et dans la Réserve Naturelle.

Cela fait trop longtemps malgré tous les signalements précédents que la mairie et les pouvoirs publics nous « entendent », nous réclamons des actes.

Pour que tous les habitants de notre quartier de Saint Bonnet puissent vivre sereinement et dignement.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !