Notre poste est en danger

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

Serge BORD
Serge BORD a signé la pétition

Madame, Monsieur, Chers julirosiens,

Notre Poste est en danger !

Les dernières informations que nous avons reçues des responsables de La Poste sont inquiétantes pour son devenir au niveau de notre commune.

En effet, la direction Languedoc-Roussillon nous annonce la fermeture du bureau :

Le lundi matin de 8 h 30 à 11 h 30,
Le vendredi après-midi de 13 h 30 à 16 h

Soit 5 h 30 de fermeture sur les 21 h d’amplitude horaire actuelle,

c’est-à-dire 25 % en moins !...

Si on y ajoute la fermeture du mercredi toute la journée, décidée unilatéralement il y a quelques années, l’ouverture au public se réduit comme peau de chagrin, incitant les clients à trouver dans d’autres lieux, d’autres solutions à leurs besoins.

Cette situation est inacceptable pour plusieurs raisons :

Elle ignore les besoins des personnes âgées, des personnes handicapées, celles et ceux qui n’ont pas de moyens pour se déplacer, dont le service de proximité est vital,
Elle induit une stratégie programmée de baisse de l’activité en décourageant ses utilisateurs qui, une fois sur deux, vont trouver la porte fermée…,
Elle ignore la mise en place d’un « cœur de village » avec une offre locative de logements conséquente (une cinquantaine),
Elle ne prend pas en compte le projet imminent d’une « maison en partage » avec 14 logements pour les personnes âgées,
Elle s’inscrit depuis longtemps dans une politique stricte de non-remplacement du personnel en arrêt maladie.

Ainsi, le « juste équilibre » mentionné par les responsables de La Poste deviendrait, en traduisant sans langue de bois, un « déséquilibre injuste ! ».

Les julirosiens sont très attachés au service public de proximité. La décision qui va être officialisée en 2020 est intolérable !

C’est la raison pour laquelle nous allons mettre en place à l’accueil, une pétition où chacune pourra venir signer et faire part de ses remarques sur un « cahier de doléances » réservé à cet effet (vous pouvez également la signer en ligne)

Nous déciderons ensuite, ensemble, des actions concrètes à programmer pour que les responsables de La Poste reviennent sur leur décision.

Plus que jamais, mobilisation générale pour la survie de notre poste.

Bien à vous pour la défense de notre service public.

Le Maire, Serge BORD