STOP AU TEST DU VACCIN COVID-19 EN AFRIQUE STOP TESTING THE COVID-19 VACCINE IN AFRICA

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


"Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne pourrait pas faire ces tests en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études dans le Sida, où chez les prostituées on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ?", interrogeait Jean-Paul Mira, chef du département de réanimation de l’hôpital Cochin, à Paris, dans une émission consacrée au coronavirus. 

"Vous avez raison, et nous sommes en train de réfléchir à une étude en Afrique pour faire ce même type d’approche avec le BCG et un placebo", lui répond le professeur Camille Locht, directeur d’études à l’Inserm. 

Voilà en substance l ' échange qui a eu lieu le 1 er Avril  entre deux scientifiques français sur la chaîne française LCI. 

En tant que président de la Fondation Trophée de l'Africanité, je suis profondément bouleversé par cette déclaration devant  un large public. Pourquoi précisément en ce moment  réfléchir à une étude et prévoir de tester  des vaccins sur la population africaine ? 

Je vous invite à signer et à diffuser massivement cette pétition afin de soutenir en force la Fondation à porter  son message à la bonne adresse dans l'espoir de  stopper au bon moment une telle éventualité.

ENGLISH 

"...To be provocative, why wouldn't we be able to perform those tests in Africa,seen the lack of both, Treatment,Masks and Resuscitation Units.Just the same way this has been previously done under certain studies/research with Aids(HIV) or prostitutes with Whom we did try or experiment some...Things,since though we alk know that they(the... African prostitutes)do not use any kind of protection.Then therefore, well exposed?"...


Jean Paul MIRA wondered.As Head of the Resuscitation Départment at the COCHIN hospital in Paris,while hosting a tv show dedicated to Coronavirus on a local Tv set.( LCI).


"...You are right,we actually,are thinking about a Research/Study in Africa with the same type of approach concerning BCG and Placebo(Effect)"...


Professor Camille LOCHT retorted him. As Director of Studies at the Inserm.
That's in essence,the exchange that took place(on April 1st),Live on a Television set (LCI) between two French scientists!.


In my function as the Chairman of the "Africanity Trohy" Foundation,l both, feel deeply outraged and upset,following this declaration live on Tv, with obviously a huge public attending.


Why for God Sake,should they perform their Fatal Projects on the African population Exclusively?


I therefore urge you worldwide,to both sign and distribute massively this Petition to stop such an eventuality. And strongly support our Foundation to be able to carry its message and thereby,make sure that it won't land in a deaf's ear.