France : Solidarité avec les LGBTI+ de Tchétchénie

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Des rafles ont eu lieu récemment en Tchétchénie. Plus d'une centaine d'hommes ont été arrêtés, humiliés et torturés dans des prisons secrètes juste parce qu'ils sont soupçonnés d'être homosexuels. Trois d'entre eux ont déjà été tués.

Début avril, le célèbre journal d'investigation moscovite « Novaïa Gazeta » a publié deux articles qui documentent ces exactions. On peut y lire notamment un témoignage qui atteste que « les personnes arrêtées ont été torturées, violées avec une bouteille ou exposées à des décharges électriques. Après avoir été passées à tabac, certaines d’entre elles ont été renvoyées dans leur famille, le visage méconnaissable ... Je sais avec certitude que deux personnes ont été tuées… »

Selon le même journal, les forces de l'ordre tchétchènes organisent une « chasse aux homosexuels » dans un but purement  « prophylactique ». Auparavant, d'autres campagnes « prophylactiques » ont été menées contre les personnes soupçonnées d'extrémisme, contre celles accusées de boire de l'alcool, de consommer des drogues douces, d'avoir des relations extra-conjugales, de ne pas avoir le « look qu'il faut », et ces campagnes ont même ciblé les personnes qui auraient enfreint le code de la route…       

Cette fois-ci, il s'agit d'un sujet tabou dans la société tchétchène. Aussi, les proches des personnes assassinées n'osent pas porter plainte: ils craignent que l'«opprobre» soit jeté sur eux, mais ils savent aussi que les pouvoirs locaux soutiennent indirectement les « crimes d'honneur ».  

Nous exigeons que la France joue son rôle en saisissant l'ONU afin que la communauté internationale condamne et fasse pression sur le Gouvernement Tchétchène afin que cesse les exactions que subissent de nombreux LGBTI+

Signez maintenant la pétition! 



Erwan compte sur vous aujourd'hui

Erwan DUBARRY BAETE a besoin de votre aide pour sa pétition “l'Etat Français: France : Solidarité avec les LGBTI+ de Tchétchénie”. Rejoignez Erwan et 40 signataires.