Justice pour Amandine Roy

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Bonjour, 

Mon nom est Amandine Roy.

Ce que j'espère à travers cette démarche c'est l'entière vérité et que justice me soit rendue, au moins pour les faits de proxénétisme avérés mis en oeuvre pendant des mois par un policier fanatique de Macron du commissariat d'Angers toujours pas incarcéré, qui en plus s'est arrangé pour habiter mon immeuble pour me harceler de plus près, qui a organisé le vol d'images à l'intérieur de mon appartement qu'il a fait diffuser dans la principale boîte de nuit du centre ville d'Angers à quelques mètres de chez moi, pendant des mois. Des centaines de témoins qui poursuivaient leur harcèlement crade sous mes fenêtres jusqu'à plus d'heures.

Un policier extrêment dissert et vantard qui se faisait une spécialité de se répandre en plus du reste sous mes fenêtres en vantardises menaces et informations du dossiers ; c'est comme ça que j'ai tout appri.

Inutile d'essayer de m'expliquer qu'il ne s'est jamais vanté auprès de ses collègues du commissariat d'Angers, vu à quel point il était fier du harcèlement criminel et du proxénétisme qu'il me faisait subir. Commissariat qui en plus lui a confié l'enquête à mon sujet. Pour le remercier de ses bons services ? Un policier qui est allé jusqu'à la menace de mort, à cause de qui j'ai dû quitter Youtube sur lequel j'étais en train de devenir célèbre et à cause de qui j'ai tout perdu.

Plus le harcèlement technique massif qui perdure mes abonnés sont nombreux à pouvoir en témoigner. Plus le siphonnage de la première plainte qui pouvait remonter jusqu'à Macron malgré presque 300 pages de témoignages directs et de preuves. Plus les tentatives renouvellées de siphonner la procédure dont ces personnages persistent à dire qu'elle n'existe pas alors que les policiers se sont eux-mêmes roulés quand ils ont miraculeusement commencé à chercher des preuves seulement après que j'ai sollicité le Doyen des Juges d'Instructions prouvant non seulement que je dis la vérité, mais trouvant encore pire.

Qu'est-ce qui n'existe pas exactement ?

Ne serait-ce pas par hasard le "détail" gueulé à tue-tête par ce policier sous mes fenêtes lors d'une dispute avec la femme qui ne voulait plus l'épouser, qui depuis l'a épousé, qui lorsqu'elle a su qu'elle risquait la prison pour de bon a brusquement eu une forte envie de divorcer, qui très étonnamment à denouveau brusquement , j'ai envie de dire juridiquement, changé d'avis ?

Ce qu'il a gueulé à tue-tête et à deux reprises c'est que c'était commandité par Gilles Le Gendre lui-même, un personnage extrêmement soumis qui a bâti sa carrière sur cette obéissance absolue au chef. Et son chef actuel est Macron. Un Macron qui par le fait du Prince a imposé quelques semaines plus tard juste avant la privatisation de FDJ la femme de celui-ci à un poste mirifique.

Moi j'ai compris pourquoi.

Macron a commandité, protégé et remercié des faits de proxénétisme.

Son exécuteur le policier fanatique de sa personne à ce jour n'est toujours pas incarcéré et les intervenants locaux jusqu'à présent ne sont pas pressés de faire ce qu'il faut pour le prouver et faire leur travail d'intervenants dans les procédures de justice.

Encore une envie de siphonnage ?

A part quelques courageux, qui pour le coup le sont vraiment, les journalistes pourtant alertés par moi depuis des mois et en détail ne font rien, ne publient rien, et par cette complaisance couvrent des faits de proxénétisme. A ma grande déception. Je ne voulais pas croire que les menaces et les copinages pouvaient aller jusque là.

Vous êtes mon dernier espoir de justice.

Je vous en supplie, signez cette pétition et partagez-là.

Merci d'avance.

Amandine Roy.