Nous voulons un débat public concernant le passage ou non en régie publique.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


L'eau n'est pas une marchandise !

En France et dans le monde, de nombreuses communes et regroupement de communes (comme Paris, Grenoble, Nice, Rouen, Saint-Malo, Cherbourg), après  concession aux géants de la distribution d'eau (tels que Véolia, Suez, Saur), ont repris ce service en gestion publique. Partout le prix de l'eau a baissé. De plus, une gestion en régie publique permet le plus souvent de limiter le gaspillage en réduisant les fuites dues à une insuffisance d’entretien des canalisations. Enfin, une régie publique permet de favoriser l’intérêt général, la justice sociale et la participation citoyenne.

 Du changement au sein de Metz Métropole

Le 1er janvier 2018, la communauté d’agglomération Metz Métropole devient une métropole et se verra transférer les compétences prévues à l'article L. 5217-2 du Code Général des Collectivités Territoriales et notamment la compétence en matière d'eau potable. A cette date, une régie publique pour la gestion de l’eau se crée avec la ville de La Maxe puis le 1er juillet 2018 entre 9 autres communes de Metz Métropole : Montigny-les-Metz, Moulins-les-Metz, Marly, Scy-Chazelles, Châtel Saint-Germain, Fey, Marieulles, Rozérieulle et Augny.

Sommes-nous face à un énième déni de démocratie ? 

Mais la ville de Metz (qui couvre 23 communes dont 13 communes de Metz Métropole Chieulles,Metz, Le Ban-Saint-Martin, Longeville-lès-Metz, Mey, Plappeville, Saint-Julien-lès-Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles) envisage de faire bande à part pour continuer de sous-traiter la gestion et la distribution de l’eau à la multinationale Veolia. En effet, il est prévu que son contrat soit renouvelé au 1er juillet 2018, via la création d’un Syndicat Mixte fermé, dénommé Syndicat des Eaux de la Région Messine (SERM), qui reprendra à sa charge la gestion de l’ancien réseau messin.

Dominique Gros doit rompre avec Véolia !

Nous revendiquons un débat public sur la question de l’eau et nous demandons que la ville de Metz et les autres communes concernées entrent dans la régie publique de Metz Métropole afin que la gestion de l’eau ne soit plus entre les mains de sociétés privées qui font des bénéfices sur le dos des usagers.

Le maire de Metz, Dominique Gros, s’était engagé à mettre en place un grand débat public sur 2 sujets :

  • La construction du palais des congrès (il n’a pas eu lieu),
  • La municipalisation de l’eau (il n’a pas eu lieu non plus pour l’instant).

Rappelons-lui ses engagements ! Signez et partagez cette pétition pour une gestion publique de l’eau au sein de Metz Métropole ! Les citoyens doivent reprendre le contrôle de ce bien commun indispensable à la vie quotidienne de chacun.



Coordination Citoyenne de Metz Métropole pour la Gestion Publique de l'eau compte sur vous aujourd'hui

Coordination Citoyenne de Metz Métropole pour la Gestion Publique de l'eau a besoin de votre aide pour sa pétition “L'eau n'est pas une marchandise !”. Rejoignez Coordination Citoyenne de Metz Métropole pour la Gestion Publique de l'eau et 626 signataires.