Pour interdire la diffusion de ما وراء الجدران

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Un homme criminel verse une larme et la femme est aussitôt accusée, discréditée, voire même diabolisée.
Je soutiens que ce n'est en aucun cas anodin d'une émission, médiocre avouons le, mais suivie tout de même par des millions d'algériens.

Un chikh charlatan, un avocat incompétent ainsi qu'une journaliste endocrinée se réunissent pour culpabiliser une femme battue dont la douleur est visible sur son visage , maltraitée, brutalitée, malmenée durant des années et jeté dehors par son mari présent dans l'émission.

Quel est le message à passer aux femmes et à la société ? Quand un avocat, imam et une autre femme incitent une pauvre victime à pardonner à son bourreau et à retourner vivre au près de lui malgré les risques pour sa vie ?

يعني ميوقف معاك لا القانون، لا الدين، لا 

À se demander si le concept même de cette "émission" n'emane pas de la volonté d'une certaine représentation de la société dont on souhaite la persistance