Arrêtez les nuisances nocturnes stridentes d'avions basés à l’aéroport Lyon-Bron

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Dans les villes impactées par les nuisances sonores de l’aéroport Lyon-Bron, le bruit strident de certains avions est devenu insupportable pour les riverains, notamment quand il les réveille la nuit.
Plusieurs rapports officiels prouvent que les nuisances nocturnes affectent la santé, notamment les troubles cardiaques et mentaux qui augmentent avec l’intensité et la répétition des nuisances sonores pendant le sommeil. Dans la métropole de Lyon, ce problème de santé publique est considérablement aggravé par l’augmentation des vols de nuit et par l’utilisation d'avions très stridents, dans le cadre de vols souvent effectués la nuit (urgences médicales et transports de greffons).

Nous, riverains exposés aux nuisances de l’aéroport de Lyon-Bron, respectons la mission de santé publique nationale confiée par l’Agence de biomédecine à la société Oyonnair.
Mais il faut qu’au niveau de la métropole de Lyon aussi, les questions de santé publique soient traitées à leur juste valeur et qu’une solution soit trouvée pour éviter l’augmentation des vols de nuit d’appareils aussi remarquablement gênants.
C’est pourquoi nous demandons :

  • Que la nuit, la compagnie Oyonnair n’utilise plus d’avion basé à Bron et dont les nuisances sonores sont reconnues comme étant particulièrement gênantes.
  • Que l’Agence de biomédecine et l’UniHA (Groupement d’Achat Coopératif des Hôpitaux Publics), dans le choix de la flotte agréée pour les missions médicales et sanitaires, écartent les appareils dont les nuisances sonores sont particulièrement gênantes,
    et privilégient les appareils qui ne sont pas basés dans une zone de haute densité de population.

MARIBA, association de riverains de l'aéroport de Bron déclarée en préfecture le 03.02.2009 sous le n° W691073023



MARIBA compte sur vous aujourd'hui

MARIBA a besoin de votre aide pour sa pétition “l’ARS: Arrêtez les nuisances nocturnes stridentes de l’aéroport Lyon-Bron”. Rejoignez MARIBA et 84 signataires.