L'Appel pour toutes les communes de France

Reasons for signing

See why other supporters are signing, why this petition is important to them, and share your reason for signing (this will mean a lot to the starter of the petition).

Thanks for adding your voice.

Marie-claude GALY
5 years ago
Il est temps de changer de Gouvernement 2017

Thanks for adding your voice.

helene MOUSSET
5 years ago
hélène mousset

Thanks for adding your voice.

Muriel AZEMARD
6 years ago
Berry Passion

Thanks for adding your voice.

raymond LEMAIRE
6 years ago
vivre en campagne n'est pas une tare,pourquoi tout centraliser sur les grandes villes , alors que nous campagnards, nous en acceptons la rudesse et les difficultés d'eloignement et d'isolement ,dans nos campagnes .ce sont nous qui devrions etre privilegiés par rapport aux urbains qui disposent de tout ...honte a nos politiques qui affaiblissent et detruisent nos campagnes et desertifient leurs villages gaulois ................a méditer!!!!!

Thanks for adding your voice.

WILHELMINE ROSSI
6 years ago
baude danielle

Thanks for adding your voice.

Myriam MARTIN
6 years ago
Que ceux qui nous gouverne revoie à la baisse leurs privilèges qui nous coûtent si cher au lieu de déshabiller les communes et les contribuables

Thanks for adding your voice.

veronique PELLETIER
6 years ago
PELLETIER

Thanks for adding your voice.

Jean-François MAYER
6 years ago
Je suis solidaire de la démarche initiée et reste persuadé que la commune est la cellule de base et de proximité indispensable à la démocratie.

Thanks for adding your voice.

VINCENT FAGUET
6 years ago
Je signe parce que je suis Maire d'une commune rurale et cela devient insupportable de faire subir encore une fois aux administrés ce que les plus hauts responsables de l'état sont incapables de faire ou surtout ne veulent pas faire.
Faites ce que je dis... pas ce que je fais, cela s'appelle une dictature !!!

Thanks for adding your voice.

Olivier LEGAY
6 years ago
Le premier décrochage budgétaire a eu lieu en 2011... Non à ce dépeçage de l'espace public sacrifié sur l'autel d'une rigueur budgétaire criminelle n'ayant eu qu'un objectif, ruiner le modèle français.