Pétition fermée

Contre la fermeture des options artistiques dans les lycées

Cette pétition avait 5 032 signataires


Aujourd'hui, nous sommes des milliers d'élèves dans toute l'Aquitaine à suivre des cours facultatifs dans multiples options artistiques présentes dans nos lycées, que ce soit en musique, art plastique, danse, théâtre et d'autres encore. En ce moment même, c'est par ces options que nous arrivons à nous exprimer, à nous détendre et à passer du bon temps, toujours dans le cadre scolaire. Cependant, l'Académie de Bordeaux souhaite fermer ces options dès la rentrée prochaine (2016/2017).

Où est passée notre culture? Sous le prétexte que ces enseignements sont facultatifs mais qu'elles coûtent tout de même de l'argent, l'Académie souhaite les fermer et donc empêcher les élèves d'acquérir une culture personnelle. Les matières principales sont mises en avant (le français, les maths, la physique, etc.) alors que les matières artistiques et culturelles passent à la trappe. Aujourd'hui, les élèves ont de moins en moins de culture personnelle et se contentent seulement de ce qu'ils apprennent pendant les cours obligatoires. Aujourd'hui, beaucoup n'ont pas les moyens de se payer un loisir comme un sport, des cours de théâtre, de danse, de musique, etc. Aujourd'hui, l'art est sous estimé. Car oui, on ne parle pas assez des arts dans les lycées, et lorsqu'on en parle, c'est pour les supprimer. Certains ne se rendent pas compte à quel point ces options peuvent être importantes à celles et ceux qui y sont inscrits. 

Au lycée Maine de Biran, à Bergerac (24), il existe divers options: musique, danse, arts plastiques, théâtre, art du son, art du spectacle et cirque. Des centaines d'élèves en font parti. A l'option musique plus précisément, nous sommes une trentaine (2ndes, 1ères et Terminales réunis). Nous tenons tous à notre option musique et nous la faisons vivre autant que nous pouvons. On se réunit 3h par semaine les mercredis après-midi, et chacun apporte sa propre touche personnelle à l'ensemble. Nous avons des chanteurs, guitaristes, batteurs, bassistes, pianistes, trompettistes et même clarinettiste, nous avons tous des goûts musicaux différents voir même opposés (du rock métal, au reggae, pop, punk rock, musiques traditionnelles, rap, alternatif, hip/hop etc.) et pourtant nous arrivons à former qu'un. Et peu de gens le savent, mais l'option musique est un excellent moyen pour apprendre à travailler en groupe, pour s'écouter, pour découvrir et pour créer. En une après-midi de cours, nous jouons de la pop avec les Beatles par exemple, qu'on aura pris soin de transformer en reggae, et qu'on enchaînera quelques minutes après avec du Metallica, toujours avec cette même conviction, ce même plaisir de jouer.

Par ailleurs, nous nous apprêtons à faire multiples concerts dans Bergerac et ses alentours: au Rocksane pour inciter les futurs lycéens à rejoindre l'option, au Lembarzique ou encore au Centre Culturel Michel Manet dans le cadre de la soirée des options du lycée Maine de Biran. Cette soirée des options, tout le monde y est convié, que ce soit les parents, la famille ou les amis, chacun vient assister au travail que nous, les élèves, avons fait durant toute une année. Toutes les options défilent en une soirée et le public à la base venu voir seulement ce que fait son proche, se retrouve devant un spectacle de lycéens tous différents dans un sens, mais en même temps tous proches dans l'autre, grâce aux options artistiques.

Et puis bien sûr, il y a le Festival des Lycéens d'Aquitaine à Cenon (33), organisé tout les ans au Rocher de Palmer par la Région Aquitaine, auquel nous participons aussi. Ce festival est une des meilleures expérience auquel un élève d'une option peut participer. 2 000 lycéens et apprentis de la région se retrouvent pendant 2 jours et partagent. Sur la plaine, les musiciens font des impros avec des inconnus, ils commencent à deux, puis ils finissent à une vingtaine. On découvre un autre monde, tandis que les concerts des groupes de lycéens et les spectacles de danse s'enchaînent à l'intérieur. Sur les murs sont exposés des peintures et multiples dessins de lycéens des options arts plastiques, ou encore leurs photographies. Au même moment, une pièce de théâtre se déroule dans la salle d'à côté. Chaque option est représentée et mise en valeur. C'est ce festival qui montre à quel point l'art rapproche les gens, à quel point l'art est encore vivant, et qu'il ne faut pas le tuer. Il ne faut pas fermer ces options, il ne faut pas empêcher des milliers d'élèves de pouvoir faire ce qu'ils aiment.

Alors tous ensemble, signons cette pétition et essayons de faire un sorte qu'aucune option ne puisse fermer dans les lycées, que ce soit l'année prochaine ou dans les années à venir.



Andrée compte sur vous aujourd'hui

Andrée DIETRE a besoin de votre aide pour sa pétition “L'Académie de Bordeaux: Contre la fermeture des options artistiques dans les lycées”. Rejoignez Andrée et 5 031 signataires.