Pour le retour de Leony au Cégep, de ses soeurs à l'école et de sa famille en janvier 2018

0 have signed. Let’s get to 500!


Monsieur le premier ministre,

Comme citoyen.nes, nous sommes bouleversés par la déportation vers le Sri Lanka de Leony Pavithra Lawrence et de sa famille, des exemples d'intégration réussie; et nous avons la ferme intention de les faire revenir au pays.

Comme citoyen.nes, nous pouvons qu'encourager Leony Pavithra Lawrence, une élève brillante à l'avenir prometteur; elle rêve d'être oncologue.

«La première chose que Leony et ses soeurs m’ont dites à l’aéroport dimanche, c’est : quand est-ce qu’on retourne à l’école?» - Stéphanie Bellenger-Heng, commissaire scolaire dans Ville-Marie. 

À l’école, Leony Pavithra Lawrence a gagné l'an dernier le Prix de la Commissaire à l'Hôtel de ville de Montréal, même si le français est sa troisième langue. En plus de combiner un emploi à temps partiel, cette ancienne élève du Centre Gédéon Ouimet à Montréal s'est démarquée pour son excellence. 

Elle a été acceptée au Cégep Ahuntsic au programme de sciences de la nature, réputé pour être un des profils préuniversitaires les plus exigeants. Et le patron de son frère, qui ne la connaît pas, lui a prêté 15 000 $ pour qu’elle continue ses études.

Comme citoyen.nes, nous devons aider sa famille exemplaire en terme d'intégration à poursuivre ses études, à réaliser ses rêves à Montréal sans craindre pour sa sécurité;

Leur cas a suscité beaucoup de réactions (une pétition de + 3600 signatures) et le gouvernement du Québec a apporté son soutien à la famille en délivrant des certificats de sélection (CSQ) pour une résidence permanente dans la province.

Le ministre québécois de l'Immigration, David Heurtel, a écrit sur Twitter que Leony Pavithra Lawrence « est un exemple d'intégration et représente le genre d'immigration que nous voulons accueillir ».

Une copie du CSQ et une lettre de l’organisme Amnistie internationale ont d’ailleurs été envoyées à votre Bureau. « Nous croyons que le renvoi de M. Lawrence, de son épouse et de ses enfants porterait atteinte à leurs droits fondamentaux », explique Amnistie internationale dans sa lettre d’appui à Leony et à sa famille.

« C’est la première fois que j’entends parler d’un tel cas. Une telle persévérance, c’est vraiment hors de l’ordinaire », s’étonne Stéphane Handfield, avocat spécialisé en droit de l’immigration.

Monsieur le premier ministre, notre société gagnerait énormément si on permettait à Leony et à l'ensemble de sa famille de revenir au Canada en leur délivrant un permis de séjour temporaire d'ici janvier 2018.

Ne gâchons pas tout! Agissons!

À LIRE AUSSI:

Une immigrante «parfaite» expulsée: elle a un brillant avenir, mais le Canada n’en veut pas
Expulsée du Canada: vague de soutien pour Leony
Pour une procédure de renvoi du Canada plus juste et plus humaine.

 



Today: Citoyen.nes solidaires / Citizens concerned is counting on you

Citoyen.nes solidaires / Citizens concerned POUR LÉONY ET SA FAMILLE / BY LEONY'S FAMILY needs your help with “Justin Trudeau: Pour le retour de Leony au Cégep, de ses soeurs à l'école et de sa famille en janvier 2018”. Join Citoyen.nes solidaires / Citizens concerned and 235 supporters today.