NON À LA DÉPORTATION DES CONGOLAIS DU CANADA

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


les citoyens congolais qui ont choisi le Canada comme terre d'asile vivent sous la menace d'une déportation imminente et ne savent à quel saint se vouer. Une délégation des officiels congolais venue de Kinshasa est à pied d'œuvre en ce moment avec comme objectif:

-Identifier des congolais visés par des mesures de déportation.

-Décerner un tenant  lieu de passeport congolais pouvant faciliter le voyage.

Cette procédure qui est loin de garantir les droits des demandeurs d'asile a une particularité telle qu'on associe directement les autorités congolaises à décider sur le sort de demandeurs d'asile déboutés, alors que ces dernières sont mises en cause dans beaucoup des cas.  

Le Canada qui a toujours occupé une place de leader en matière d'immigration dans le monde, risque de manquer gravement à ses engagements consacrés par la Convention de Genève de 1951.

 Les conditions sécuritaires en République Démocratique du Congo restent encore précaires avec la prolifération des groupes rebelles et autres milices. Il y a raison de craindre le pire si jamais ces congolais sont déportés.

 Eu égard à ce qui précède, nous demandons à l'honorable Justin Trudeau (premier ministre du Canada) ce qui suit:

1. De suspendre ces déportations qui divisent les familles congolaises du Canada, car elles sont pourvues d'irrégularités.

 2. De ne pas impliquer l'administration congolaise dans la procédure car ceci constitue une entorse aux droits de revendicateurs du statut de réfugié.

 3. Régulariser, ne fut ce que pour des raisons humanitaires les dossiers des congolais qui ne sont  pas visés par la haute criminalité, le cas de 25.000 syriens étant un signal fort de la volonté du Canada d'aider ceux qui sont en situation de détresse. 



Sos congolais compte sur vous aujourd'hui

Sos congolais a besoin de votre aide pour sa pétition “Justin Trudeau: Non à la déportation des congolais du Canada”. Rejoignez Sos congolais et 49 signataires.